En direct

Versailles réinvente la cité-jardin à l’arrière du château
La proximité du domaine national du chateau a tiré la qualité du projet étudié en amont par le paysagiste Michel Desvigne. - © © ville de Versailles

Versailles réinvente la cité-jardin à l’arrière du château

Laurent miguet |  le 24/03/2018  |  TechniqueBâtimentYvelinesEtat

« Seul un projet hors normes peut convenir à un lieu si fort » : François de Mazières, maire de Versailles, a introduit en ces termes, le 23 mars, la présentation du quartier de 20 hectares qui reliera l’extrémité nord-ouest du domaine national de Versailles à Saint-Cyr l’Ecole. Icade conduira le projet urbain partenarial de 56 millions d’euros approuvé la veille par la municipalité sous le nom de Terres de Versailles.

Versailles réinvente la cité-jardin sur d’anciennes emprises militaires à l’arrière du domaine du château.  Accompagnée par le paysagiste Michel Desvigne, à la tête d’un groupement auquel ont contribué Inessa Hansch Architecte et Une Fabrique de la Ville, la municipalité a choisi le projet proposé par Icade, parmi les quatre dossiers sélectionnés à l’issue du concours auquel se sont présentés huit candidats. Le promoteur conduira l’opération en trois tranches, de 2019 à 2026.

Le phare d’Icade

« Par son ampleur et sa localisation, il s’agit de notre plus beau projet », proclame Olivier Wigniolle, directeur général de la filiale de la Caisse des dépôts et consignations. Terres de Versailles met en valeur une autre entité de la banque publique : Synergies urbaines qui, au-delà de la compétence du promoteur, donne à Icade sa capacité d’ensemblier urbain pluridisciplinaire. Outre la mitoyenneté du domaine national du château de Versailles, le site bénéficiera de l’effet JO : en 2024, les épreuves d’équitation se joueront dans le centre équestre inclus dans le programme du 9ème quartier de Versailles.

Histoire réinterprétée

Aux côtés du maître d’ouvrage et de la ville, propriétaire grâce au portage assuré par l’établissement  public foncier d’Ile-de-France, l’agence d’architecture et d’urbanisme Lambert Lenack développe quatre idées dans la bande étirée sur un axe Nord-Est Sud-Ouest : la perspective, matérialisée par une terrasse qui, à l’image de celle du domaine de Saint-Germain-en-Laye, isolera le nouveau quartier du domaine national du château, tout en prolongeant l’esthétique de ses grandes allées ; les pièces de verdure, séquences successives dont l’Ecocentre constituera le cœur, avec un projet d’école portée par Albert De Broglie, figure de la permaculture ; la promenade, tracée le long d’un bassin avec son jardin lacustre, à proximité de l’Etoile royale ; et enfin le « rationalisme ornemental », qui donne l’occasion de réinventer « une architecture classique, ordonnancée et précieuse », selon l’architecte urbaniste Adrien Lambert. Quatre typologies distingueront les 544 logements individuels et collectifs. L’agence de paysage Phytorestore accompagne l’agence d’architecture pour le jardin lacustre.

L'agence Lambert Lenack développe une "rationnalité ornementale" à travers « une architecture classique, ordonnancée et précieuse », selon Adrien Lambert.
L'agence Lambert Lenack développe une

Recours déminés

Face à la menace de recours brandie par la Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de  la France (SPPEF), le maire François de Mazières a su prendre les devants : « Nous avons modifié notre plan local d’urbanisme pour inscrire la moitié du site en zone agricole, et interdire des constructions de plus de deux étages. Chacun a joué son rôle. A la fin, la SPPEF nous a félicités », témoigne le maire. François de Mazières ambitionne de donner à Terres de Versailles le rôle de « référence internationale dans la pensée de la ville », pour rendre à son territoire sa vocation du XVIIème siècle : celle de l’inventeur d’un nouvel équilibre entre la ville et la nature.

Commentaires

Versailles réinvente la cité-jardin à l’arrière du château

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX