En direct

Vers des installations de chauffage multi énergies
H2O CREATION - ©

Vers des installations de chauffage multi énergies

Defawe Philippe |  le 05/02/2008  |  France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
France
Valider

L’offre chauffage et eau chaude sanitaire (ECS) présente sur le salon interclima+elec le prouve, le secteur connait une mutation technologique sans précédent : condensation, pompe à chaleur (PAC), chauffe-eau solaire individuel (Cesi), système de chauffage combiné (SCC)… sont maintenant des équipements intégrés au catalogue de la plupart des grands fabricants.

Rappelons que la technologie de la condensation garantit jusqu’à 110 % de rendement et des économies allant jusqu’à 40 % par rapport à une chaudière d’ancienne génération. En mode chauffage, les pompes à chaleur restituent jusqu’à 4 kWh de chauffage pour 1 kWh électrique consommé ce qui permet d’économiser 75% sur une facture de chauffage classique. L’énergie émise par le soleil atteint environ 1 000 W/m2 avec, contrairement aux idées reçues, un intérêt aussi important dans les régions du Nord de la France qu’au Sud. Dans le résidentiel, une installation solaire bien dimensionnée permet donc de couvrir de 50 à 70% des besoins annuels pour la production d’eau chaude sanitaire et de chauffage.
Toutes ces techniques sont aujourd’hui totalement maîtrisées et peuvent même être combinées entre elles pour réaliser des systèmes sur-mesure offrant le meilleur rendement et un confort optimal. Pour Thierry Nille, directeur marketing chez De Dietrich, « l’avenir est sans aucun doute aux systèmes multi énergie : système solaire couplé à une chaudière à condensation, à une PAC ou à une chaudière bois pour la production de chauffage, par exemple. Ou encore une chaudière bois associée à une chaudière fioul à condensation ou une PAC couplé à une chaudière… Car même si c’est souvent le solaire qui est adjoint au système de chauffage principal pour produire l’ECS, toutes les combinaisons sont possibles. Pour encore plus d’efficacité, ces systèmes mixtes peuvent être pilotés par un régulateur électronique qui va ajuster le fonctionnement au plus près des besoins et prendre le meilleur des deux appareils.» Derrière ces nouvelles technologies, la microcogénération qui permet la production simultanée de chaleur et d’électricité progresse. Si le marché est significatif en Grande-Bretagne et en Allemagne, en France, De Dietrich présente à Interclima le premier produit destiné au résidentiel : une chaudière à condensation gaz de 28 KW (rendement global de 107%) équipée d’un moteur Stirling à piston libre capable de générer une puissance électrique de 1 kW. Commercialisation prévue courant 2009.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur