En direct

Verre et couleurs dessinent une école

JACQUES-FRANCK DEGIOANNI |  le 22/06/2012  |  ParisArchitectureVerreProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paris
Architecture
Verre
Produits et matériels
Valider
Equipement -

Le duo d’architectes Brenac & Gonzalez a livré à Paris (XIX e ) un bâtiment aux allures « rétro-futuristes », qui combine le travail sur le verre sérigraphié pour l’enveloppe et l’utilisation de la couleur dans l’espace intérieur.

Noyée sous le fracas de la circulation, à deux pas du périphérique, la parcelle d’angle du boulevard Macdonald et du quai du Lot, au bord du canal Saint-Denis, sur la ZAC Claude-Bernard, apparaît plutôt ingrate… C’est pourtant là qu’a été implantée une école, maternelle et primaire, de douze classes. « Malgré la configuration des lieux, la proximité de l’eau offre un potentiel poétique intéressant », positive Xavier Gonzalez, architecte. Pour lui, réunir ces deux populations enfantines au sein d’un seul bâtiment « offre la possibilité de réduire le traumatisme du passage à la grande école en organisant une continuité, mais aussi une autonomie, entre des enfants de 3 ans et 11 ans, très différents en termes de motricité, d’énergie… » Pour tirer parti du « génie du lieu », l’architecte a créé sur le boulevard, face au sud, un bâtiment de trois étages (structure acier) qui forme un écran acoustique abritant la cour.

Bâtiment-pont

A l’autre extrémité de la parcelle prend place un volume plus bas. Entre les deux, un « bâtiment-pont », décollé du sol (structure béton), dégage une transparence sur le canal en étendant visuellement la cour de récréation. Dans un souci de discrétion de bon aloi vu le contexte, l’ensemble s’enveloppe de verre, tandis qu’à l’intérieur les couleurs exultent. Mais, loin de l’équation triviale « enfance égale couleurs », les architectes les utilisent ici pour révéler l’espace. Au plan fonctionnel, les enfants se séparent dès le hall : classes maternelles au premier étage de l’aile est, et élémentaires au second. Une disposition qui libère un maximum d’espace pour la cour et ménage deux préaux abrités sous le bâtiment-pont. Les espaces partagés (restaurant, administration, etc.) sont disposés à chaque extrémité, et les maternelles accèdent à leur cour par l’escalier nord, sans avoir à traverser la cour des « grands ». Et pour « renforcer symboliquement » le passage d’une école à l’autre, le changement d’étage s’accompagne d’un changement de perspective : la maternelle s’ouvre vers le canal tandis que, pour le primaire, la disposition s’inverse.

PHOTO - 648045.BR.jpg
PHOTO - 648045.BR.jpg - ©
PHOTO - 646747.BR.jpg
PHOTO - 646747.BR.jpg - © Photos : sergio grazia
PHOTO - 646751.BR.jpg
PHOTO - 646751.BR.jpg - © Brenac & Gonzalez
PHOTO - 646749.BR.jpg
PHOTO - 646749.BR.jpg - ©
PHOTO - 646745.BR.jpg
PHOTO - 646745.BR.jpg - © photos : sergio grazia
PHOTO - 646746.BR.jpg
PHOTO - 646746.BR.jpg - ©
PHOTO - 646744.BR.jpg
PHOTO - 646744.BR.jpg - © STEFAN TUCHILA / ARCHIPHOTOS.COM
PHOTO - 646750.BR.jpg
PHOTO - 646750.BR.jpg - ©
Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : mairie de Paris. Maîtrise d’œuvre : Atelier d’Architecture Brenac & Gonzalez, architecte (avec J.-P. Levêque, A. Nègre, S. Pichery, S. Tuchila). BET : Iratome, fluides ; Tohier & Associés, économiste ; Arcora, façades ; RFR GO , gros œuvre ; RFR Eléments, HQE ; AVLS, acoustique. Principales entreprises : Eiffage Construction, entreprise générale ; ATS-Leuillet, façades ; TSM, serrurerie ; Berthold, charpentes métalliques ; FPM, menuiseries bois. Surface : 4 432 m 2 Shon. Coût : 11,38 millions d’euros HT.

COULEURS - Une palette savamment composée

« Comme on ne savait pas ce qui allait être construit alentour, on a mis la couleur à l’intérieur, explique Xavier Gonzalez. Il s’agit d’un travail à la fois chromatique et spatial. » La palette employée sert à distinguer les âges : une gamme pour la maternelle, une autre pour le primaire. Dans les couloirs et les circulations de l’école maternelle - lieux de mouvement -, le jaune, l’orangé et le blanc dominent, en référence à l’art cinétique, friand de contrastes maximums et de tonalités franches. Le primaire est plus « tempéré », couleur chocolat. Dans les classes et le réfectoire, les couleurs se veulent plus apaisantes : sable, mastic, paille… Toutes s’organisent comme un puzzle, en englobant sol, murs, plafond, luminaires. Au changement d’étage et d’orientation s’ajoute ainsi une nouvelle composante. Dans le hall, le vert vif contraste avec le blanc nacré en dessinant des motifs dans les trois dimensions. « Ce vert accentue le caractère presque extérieur du volume, explique l’architecte. La couleur est un excellent support pédagogique, source d’éveil. L’espace devient un tableau vivant dans lequel chaque enfant est acteur de la composition d’ensemble. »

Vitrages - Façades cinétiques

Uniforme mais différenciée, la façade de verre qui enveloppe l’école se veut une « monomatière », selon Xavier Gonzalez, « une sorte de housse translucide au travers de laquelle apparaissent et disparaissent des profondeurs, des couleurs et des lumières… » Cette unité visuelle cache cependant plusieurs types d’éléments verriers : façade ventilée (double vitrage intérieur sérigraphié/lame d’air ventilé/simple vitrage extérieur sérigraphié), double vitrage sérigraphié pour les parties transparentes, simple vitrage sérigraphié devant l’isolation extérieure des parois opaques, etc. Tous sont constellés d’un graphisme de « pois » opalins aux contours incertains, disposés sur les différents plans de vitrage. « La façade s’anime lorsqu’on se déplace, comme les yeux-hublots de la maison moderne - la villa Arpel - dans Mon Oncle de Jacques Tati, explique l’architecte. Le matériau, très sensible aux variations de lumière, adopte des aspects changeants. Les contours flous de la sérigraphie renforcent l’ambiguïté entre reflets, transparence et translucidité. » Avec le soleil, ce graphisme dessine des lunules aux parois, « comme autant de spots qui projetteraient lumières et formes sur les murs et les sols ».

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur