En direct

VERRE D'EMBALLAGE Les industriels militent pour la réduction des pollutions

le 14/03/1997  |  VerreEnvironnementDéveloppement durableDéchetsSanté

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Verre
Environnement
Développement durable
Déchets
Santé
Réglementation
Technique
Produits et matériels
Valider

Corinne Lepage, ministre de l'Environnement, a signé, le 26 février, avec Jean-Louis Beffa, P-DG de Saint-Gobain, Franck Riboud, P-DG de Danone, Yves Tourres, président de la Chambre syndicale des verreries mécaniques de France, et Jean-Noël Chevreau, président de la Fédération des industries du verre, un engagement volontaire global pour l'environnement, souscrit par l'industrie française du verre d'emballage.

Il représente une baisse de 25 % des émissions de gaz carbonique par quantité emballée. « Avec les hypothèses retenues de croissance du marché, les émissions globales devraient diminuer de 10 % entre 1990 et 2005 », souligne Yves Tourres. L'industrie française du verre d'emballage s'engage également sur la prévention et la réduction à la source, avec un allégement des emballages en verre d'au moins 8 % en moyenne.

Aujourd'hui, 1 400 000 tonnes de verre sont extraites des ordures pour être recyclées, soit la moitié des emballages en verre jetés. L'objectif de la profession est de dépasser les deux millions de tonnes et de diviser par deux les tonnages éliminés en décharge.

Normes ISO 14 000

L'effort sur la diminution des déchets repose sur trois actions engagées depuis plusieurs années : la collecte sélective, à l'intérieur des usines, des déchets banals ; le recyclage en interne de déchets minéraux compatibles avec la composition du verre et l'établissement, en partenariat avec les fournisseurs de produits réfractaires, de circuits de recyclage des matériaux venant de la démolition de fours verriers en fin de campagne. Un suivi quantitatif précis de tous les déchets va être mis en place, classés par type et par destination, sur l'ensemble des sites de production. Les industriels du verre, qui envisagent la réduction de 30 % à 60 % des rejets polluants dans l'atmosphère, souhaitent également réduire de 90 % les rejets d'eaux industrielles et de 75 % à 90 % les rejets polluants dans l'eau, avec la généralisation de la mise en circuit fermé des eaux. La réalisation de ces objectifs sera vérifiée tous les trois ans.

En outre, les professionnels du verre vont s'engager progressivement dans une démarche de management environnemental qui vise à mettre leurs 21 sites de production en conformité avec la norme ISO 14 000. Rappelons qu'il existe à ce jour deux formules de management environnemental applicables aux entreprises industrielles : la famille de normes ISO 14 000 (effectivement née le 1er septembre dernier) et l'éco-audit adopté par l'Union européenne.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Date de parution : 09/2020

Voir

Jean Prouvé - 5 maisons sur mesure

Jean Prouvé - 5 maisons sur mesure

Date de parution : 09/2020

Voir

Villes et territoires de l’après-pétrole 

Villes et territoires de l’après-pétrole

Date de parution : 08/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur