En direct

Vents contraires

Par Fabien Renou, rédacteur en chef |  le 27/04/2018  |  MancheFrance entière

Le béton coule à pic. Il peut également flotter. Les éoliennes, qu'elles soient posées sur les fonds marins ou qu'elles voguent à la surface de l'océan, ont donc besoin du BTP. Pas de chance, en France, elles restent désespérément à quai. La faute aux lenteurs administratives et aux recours en cascade… Des difficultés surmontées une à une, avec persévérance. Nous y sommes presque : les projets sont sur le point de se concrétiser.

Fausse joie. Les pouvoirs publics choisissent justement ce moment pour chambouler les règles du jeu. En clair, le gouvernement souhaite réduire le prix d'achat de l'énergie produite par les parcs d'éoliennes en mer. Pire, il menace même de remettre en cause les appels d'offres remportés il y a quelques années. De quoi faire tanguer l'éolienne la mieux amarrée.

Les tarifs pratiqués chez nos voisins européens ont chuté ces dernières années. Mais des milliers de pales tournent déjà le long de leurs côtes. Leurs filières sont matures, la nôtre est balbutiante. En retirant son soutien, la France prend le risque de tuer dans l'œuf une activité prometteuse.

L'éolien marin est un élément essentiel de la transition énergétique.

Le danger est bien réel. Il y a quelques années, l'Etat avait déjà brusquement taillé dans les tarifs d'une autre

source d'énergie renouvelable, le photo voltaïque.

Résultat : une filière complètement déstructurée, des entreprises en faillite et des emplois perdus. Certes, les tarifs avantageux alors en vigueur avaient provoqué une bulle. Mais une telle surchauffe ne menace pas, loin s'en faut, l'éolien marin. L'Etat échaudé n'a pas à craindre l'eau froide de la Manche.

Les négociations sont en cours. Parions qu'un terrain d'entente sera trouvé. La transition énergétique reste une priorité affichée du gouvernement et l'éolien marin en est une brique essentielle. Elle peut soit se laisser porter par le courant, soit couler définitivement.

PHOTO - 12667_772823_k2_k1_1830056.jpg
PHOTO - 12667_772823_k2_k1_1830056.jpg

Commentaires

Vents contraires

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur