En direct

Ventilation : ce qu'il faut retenir des nouvelles exigences européennes
La directive ErP et la ventilation - © © Atlantic

Ventilation : ce qu'il faut retenir des nouvelles exigences européennes

PASCAL POGGI |  le 22/05/2018  |  Réglementation

La directive européenne ecoDesign facilite la comparaison entre les matériels et change les habitudes.

La Directive ErP s’applique à la ventilation depuis le 1er janvier 2016. Elle pose un calendrier d’amélioration des rendements et de réduction du bruit des caissons de ventilations et, en même temps, renouvelle complètement l’expression des performances des appareils. Trois règlements européens organisent l’application de l’ErP à la ventilation.

Les ventilateurs hors caisson

Le premier, EC 327/2011 du 30 mars 2011, concerne les ventilateurs seuls, non-incorporés à un caisson, entraînés par un moteur électrique et appelant une puissance électrique comprise entre 125 W et 500 kW. Ce règlement s’applique depuis le 1er janvier 2015 et fixe des rendements minimaux pour toutes sortes de ventilateurs : axiaux, centrifuges, etc. Il demande une amélioration des rendements et une réduction des émissions sonores. Il a contraint les industriels à adopter la vitesse variable pour leurs ventilateurs, soit par variateurs de fréquence, soit par commutation électronique et courant continu.

Les deux principaux fabricants européens de ventilateurs utilisés dans le bâtiment – les allemands ebm-papst et Ziehl-Abegg – ont amélioré simultanément l’aérodynamisme des pales de leurs ventilateurs, l’entraînement électrique et les techniques de motorisation.

Ventilation

Le second Règlement Européen pour l’application de l’ErP, EC 1253/2014 du 07 juillet 2014 , porte sur les appareils de ventilation, depuis les systèmes domestiques jusqu’aux CTA (centrales de traitement d’air). Les petits systèmes de ventilation domestiques simple flux (extraction ou insufflation) dont la puissance électrique absorbée est inférieure à 30 W, les systèmes double-flux dont la puissance absorbée par flux d’air est < 30 W, ainsi que les systèmes de ventilation d’urgence (désenfumage, etc.) et ceux conçus pour fonctionner en atmosphère explosible ne sont pas concernés.

Ventilation résidentielle et non-résidentielle

Le règlement EC 1253/2014 introduit un nouveau vocabulaire. Il distingue les « unités de ventilation résidentielles », notées UVR, et les « unités de ventilation non-résidentielles (UVNR). Les UVR ont un débit maximal ? 250 m3/heure ou bien un débit maximal compris entre 250 et 1 000 m3/h, mais avec une utilisation prévue par le fabricant exclusivement en ventilation résidentielle. Les UVNR sont celles dont le débit maximal dépasse 250 m3/heure ou bien est compris entre 250 et 1 000 m3/heure, sans que la machine soit réservée exclusivement à la ventilation résidentielle. Le règlement EC 1253/2014 prévoit ensuite deux étapes avec des exigences croissantes : 1er janvier 2016 et 1er janvier 2018. Il s’agit à la fois d’exigences d’information et d’écoconception.

Pour les UVR, le règlement introduit un tout nouveau coefficient : le SEC ou consommation d’énergie spécifique, exprimé en kWhep/(m².an). La valeur du SEC permet de ranger les systèmes de ventilation domestiques dans 8 classes de performance énergétique de G, la plus mauvaise, à A+, la meilleure. Les m² utilisés pour le calcul du SEC sont ceux de la surface au sol chauffée et sont donnés de manière conventionnelle. Les valeurs de SEC sont nulles ou négatives. Plus le SEC est faible, plus le caisson de ventilation est performant. Pour les meilleurs, ceux qui obtiennent une étiquette énergétique A+, le coefficient SEC doit même être inférieur à -42 kWhEP/(m².an). Ce coefficient tient compte à la fois de la consommation d’électricité du caisson et des consommations de chauffage évitées par son fonctionnement. Lorsque le règlement évoque « plusieurs vitesses », il faut comprendre 3 vitesses au moins, plus l’arrêt.

Commentaires

Ventilation : ce qu'il faut retenir des nouvelles exigences européennes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur