Le moniteur
Vegeto étrenne le bosquet de l’innovation, à Jardins, Jardin
Pour son kit d'aquaponie Oasis,,la start-up Vegeto, a reçu le prix nature en ville, parrainé par Hortis et Seri. - © laurent miguet

Vegeto étrenne le bosquet de l’innovation, à Jardins, Jardin

Laurent miguet |  le 06/06/2019  |  Mobilier urbainNature en villeHortis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paysage
Mobilier urbain
Nature en ville
Hortis
Valider

Remis au kit d’aquaponie Oasis créé par la start-up picarde Vegeto, le prix « Nature en ville » reflète l’esprit du nouveau « bosquet de l’innovation » qui marque la seizième édition de Jardins, Jardin. Le 5 juin au premier jour de l’événement paysager du Jardin des Tuileries qui se déroule jusqu’au 9 juin, l’entreprise Seri et les responsables territoriaux de la nature en ville, regroupés par l’association Hortis, ont explicité cet esprit au cours d’une conférence animée par Paysage Actualités.

L’innovation sort du logiciel jupitérien, dans le monde de la nature en ville. Dans l’ancien monde, « les services décidaient, les industriels savaient », se souvient Eric Lenoir, directeur général de Seri, leader français du mobilier urbain (40 millions d’euros de chiffre d’affaires dont les deux tiers en mobilier urbain, 250 salariés). Devant un public multigénérationnel, mais avec une forte présence d’étudiants, le chef d’entreprise a résumé son credo, le 5 juin dans la « tente de la roseraie » proche de l’entrée principale de Jardins Jardin : « Mettons les usagers au centre, au nom de l’exigence démocratique ».

L’usager au centre

Face à une journaliste qui l’interpelle sur ce mot d’usager emprunté au vocabulaire dépersonnalisé de la fonction publique, Eric Lenoir enfonce le clou : « Ce terme ne me dérange pas. Ne confondons pas usage et usure ». Conscient des contraintes posées par une commande publique territoriale dépendante du cycle des mandats municipaux et d’un cadre normatif, l’industriel se saisit des opportunités qui stimulent l’imagination des fabricants, grâce à l’écoute des usagers : présent aux biennales du mobilier urbain à la Défense, Seri participe à la démarche Fut’Urbain  en cours à Nantes, avec un panel d’usagers et des élèves designer encadrés par l’institut technologique FCBA.

Des parcs à la nature

Autour d’Eric Lenoir, les dirigeants de l’association Hortis évoquent une mutation existentielle comparable à celle de l’industrie du mobilier urbain : « Hier, nous nous définissions comme l’association des responsables des jardins et espaces verts publics », rappelle Jean-Pierre Gueneau, président de l’association née en 1936. La notion de nature en ville amène les jardiniers municipaux à sortir de leur frontière pour investir tout l’espace urbain.
Pour les cadres territoriaux d’Hortis, l’écoute du public se conjugue avec une mission pédagogique d’accompagnement de la transition écologique : « Quand chacun se croit compétent, il devient difficile de parler le même langage. Le prix de la valorisation paysagère et urbaine, décerné cette année au concours des villes et villages fleuris, stimule notre vocation à éveiller le public à un nouveau regard », souligne Christian Maillard, chef des espaces verts de Courbevoie et délégué d’Hortis pour l’Ile-de-France.

Jardiniers pédagogues

Ce changement de regard, le département des Hauts-de-Seine le met au service de la biodiversité, à l’échelle de ses grands domaines : « Les plans de gestion apportent une réponse écologique », affirme Anne Marchand, chargée du patrimoine végétal départemental et secrétaire adjointe d’Hortis. Les parcs des Hauts-de-Seine figurent parmi les pionniers du label Espace végétal écologique formalisé par Ecocert, spécialiste de l’agriculture biologique. La diminution des fréquences de tonte contribue à préserver le vivant et à réduire l’impact carbone. Les tondeuses hélicoïdales à moteur électrique et tractés par des chevaux ajoutent la dimension pédagogique, vis-à-vis du public. 
L’innovation au service de nature en ville ne profite pas seulement aux oiseaux ou aux insectes : les efforts des responsables de la nature en ville bénéficient aussi à la santé humaine. « Voici plus de 2000 ans, Hippocrate avait déjà identifié l’état du sol, parmi les déterminants de la santé », rappelle Jean-Pierre Gueneau, avant de rappeler les démonstrations chiffrées établies par des études sociologiques sur la réduction des risques sanitaires liées à un habitat proche d’un espace vert.

Totem aquaponique

Après ce tour d’horizon matinal, Hortis et Seri ont trouvé un totem, pour matérialiser la cause de l’innovation au service des jardins urbains : ils ont décerné le prix de la nature en ville à  l’Oasis. Sous ce nom, le kit d’aquaponie fonctionne comme un écosystème, où les déjections des carpes alimentent les plantes d’un micro-jardin agencé dans une structure en bois local, entourée de bancs. « Pour développer des projets à vocation ornementale ou productive, Vegeto associe les savoir-faire de l’artisan et de l’ingénieur », résume Raphaël Lagaret, biologiste issu de l’université technologique de Compiègne, associé à Guillaume Bourgeois dans la start-up créée en 2018 : un rejeton prometteur pour le nouveau « bosquet de l’innovation », orchestré sous l’autorité de Sylvie Depondt sur la terrasse des Tuileries.

Six créations primées

Outre le prix Nature en ville décerné à Vegeto par Hortis et Seri, la seizième édition de Jardins, Jardin a récompensé les créations suivantes :

Prix de la création paysagère – Grands jardins trophée Daum : Pierre Alexandre Risser pour « Robinson des villes ou la possibilité d’un rêve ».

Coup de cœur de la création paysagère : jardin de la maison Chanel pour « Dans les serres de chanel ».

Prix de la création paysagère terrasses et balcons Trophée Haviland : la « Closerie des arts », créée par FG Aménagement Lussou Studio Insitu.

Prix des  exposants : « What the flower », mêlant salon de coiffure  et fleurs.

Coup de cœur de l’Association des journalistes des jardins et de l’horticulture : « 400 fleurs et un jardin », de Reed Expositions France, créé  par Maxime Arnoux.

Commentaires

Vegeto étrenne le bosquet de l’innovation, à Jardins, Jardin

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Date de parution : 06/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur