En direct

Vauban, architecte de la mer : à Toulon, un port-arsenal inachevé
- ©

Vauban, architecte de la mer : à Toulon, un port-arsenal inachevé

CHESSA Milena |  le 09/08/2007  |  ToulonFrance RéalisationsPatrimoineArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Toulon
France
Aménagement
Réalisations
Patrimoine
Architecture
Var
Morbihan
Charente-Maritime
Manche
Professionnels
Valider

Vauban, connu pour ses fortifications, a aussi créé un port-arsenal à Toulon où une exposition parvient à montrer cet aspect original de son oeuvre, dont les restes situés en zone militaire sont inaccessibles au public.

La France commémore le tricentenaire de la mort de Sébastien Le Prestre de Vauban (1633-1707) et propose à l'Unesco (qui décidera à l'été 2008) d'inscrire sur la liste du patrimoine mondial l'oeuvre de Vauban représentée par quatorze sites dont plusieurs maritimes comme les citadelles de Belle-Ile en Mer (Morbihan) ou Saint-Martin de Ré (Charente-Maritime), la Tour dorée de Camaret-sur-Mer (Finistère) ou les tours de Tatihou et La Hougue (Manche).

Le Musée national de la marine à Toulon, lui, a choisi de raconter la construction de l'arsenal, qui a duré une quinzaine d'années et est restée inachevée. L'exposition se double au musée Balaguier de La Seyne-sur-Mer (Var) d'un survol de trois siècles de représentations de Toulon et sa rade. "Toulon est unique et exemplaire de ce dont Vauban était capable dans un port de guerre", explique le commissaire de l'exposition Bernard Cros, ingénieur en chef à la direction des Travaux maritimes. "Il a modelé un arsenal ex nihilo alors qu'ailleurs il a surtout oeuvré en défense côtière. Et il a appliqué une démarche rationaliste, d'ordre industriel même si le terme n'était pas connu".

"Il y a quelques années encore, on disait que Toulon ne gardait rien de Louis XIV, nous avons voulu redresser cette image", poursuit-il. Malgré l'incendie de l'arsenal par les Anglais (1793), les démolitions de l'après première guerre mondiale et les bombardements alliés de la deuxième guerre mondiale, l'arsenal conserve néanmoins deux des ensembles monumentaux conçus par Vauban: le magasin à poudre de Milhaud et la corderie avec sa goudronnerie. Longue de 400 m, c'est la plus importante des corderies construites par la Marine en France et l'une des deux à subsister avec celle de Rochefort (Charente-Maritime). Elle accueillait jusqu'en 1886 ouvriers et bagnards pour le "filage", le "commettage" et le "goudronnage" des cordages. Aujourd'hui, elle abrite des services de la Marine et une salle de lecture du Service historique.

Pour évoquer à travers l'exposition l'arsenal interdit au public, il a fallu faire preuve d'imagination et déployer des trésors, sortis des archives ou confectionnés par des bénévoles qui ont fabriqué des maquettes au 1/75e en respectant scrupuleusement les matériaux recensés dans les registres ainsi qu'une visite virtuelle sur ordinateur. Des plans originaux signés Vauban voisinent avec les "Mémoires" manuscrits qui reviennent pour la première fois là où ils ont été rédigés et dans lesquels l'ingénieur militaire de Louis XIV plaide pour son projet.

Des biscuits de mer confectionnés d'après la recette d'origine sont exposés, ainsi que des machines à fabriquer des cordages et l'un des imposants mufles de lion en bronze fondus à Toulon vers 1685 pour supporter les chaînes qui fermaient les darses la nuit. Vauban vint à Toulon en 1679 mettre un point final à dix ans d'études dont l'une du sculpteur-architecte Pierre Puget pour abriter la marine du Levant, soit 50 à 60 vaisseaux. Pour la réalisation, il a fallu détourner deux cours d'eau, creuser une nouvelle darse. "Je crains fort que l'estimation ne vous épouvante", écrivait Vauban à Colbert. Mais cette rade est "la plus belle et la plus excellente de la mer Méditerranée".
Laurence CHABERT (AFP)

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil