En direct

Valérie Pécresse invitée à renoncer aux PPP pour la construction de lycées en Ile-de-France
Valérie Pécresse, présidente (LR) du conseil régional d’Ile-de-France. - © © Elodie Grégoire

Valérie Pécresse invitée à renoncer aux PPP pour la construction de lycées en Ile-de-France

le 08/02/2018  |  ERPRéglementationRénovationEducationFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
ERP
Réglementation
Rénovation
Education
France entière
Bâtiment
Travaux publics
Valider

Dans un courrier adressé à la présidente de la Région, les principales organisations professionnelles de la maîtrise d'oeuvre (Capeb Ile-de-France, CNATP, Cinov, Fedelec, SNSO, Synamome et Unsfa) lui demandent de reconsidérer son plan de construction ou de reconstruction de 3 lycées par le biais d’un partenariat public privé (PPP) qu’ils estiment inapproprié.

La Capeb Ile-de-France, le CNATP, Cinov, Fedelec, SNSO, Synamome et l'Unsfa ne veulent pas de PPP pour la construction de lycées en Ile-de-France. Dans un courrier adressé à la présidente de la région, Valérie Pécresse, ils la mettent en garde notamment "sur le surcoût auquel le contribuable sera exposé du fait d’une telle initiative".

Estimant également que la mise en concurrence se trouverait "réduite à un petit nombre de majors du BTP pouvant seuls prétendre à de tels marchés", les signataires dénoncent un choix "incompréhensible", eu égard à la volonté affichée par Valérie Pécresse de faciliter l’accès des Tpe-Pme aux marchés publics régionaux par le biais d’un « Small Business Act ».

Les signataires rappelent également "l’expérience malheureuse des METP (dénomination initiale des PPP), expérimentée par la Région Ile de France entre 1988 et 1997, et qui s’est soldée par un scandale politico-financier assorti de lourdes amendes pour les majors du BTP pour entente".

En conséquence, Valérie Pécresse est invitée à "renoncer au choix du PPP pour opter pour une opération conduite en maîtrise d’ouvrage publique" conduite par les villes concernées.

"Cela aurait pour effet de permettre des économies conséquentes aux contribuables d’Ile de France et d’offrir des débouchées aux entreprises locales", conclut la lettre.

Commentaires

Valérie Pécresse invitée à renoncer aux PPP pour la construction de lycées en Ile-de-France

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur