En direct

Valenciennes Lancement de « Coeur de ville »

le 13/06/1997  |  NordCollectivités localesConcoursSEMUrbanisme commercial

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Nord
Collectivités locales
Concours
SEM
Urbanisme commercial
Europe
Architecture
Urbanisme
Réglementation
Valider

L'opération « Coeur de ville » de Valenciennes entre enfin dans une phase opérationnelle. Rappelons qu'il s'agit de doper l'attractivité du centre-ville en créant un centre commercial à côté de l'hôtel de ville. Jean-Louis Borloo, le maire de Valenciennes, a pris le temps nécessaire pour convaincre les commerçants valenciennois d'être partenaires de l'opération. Il est arrivé à ses fins.

L'Union des commerçants de Valenciennes sera actionnaire de la société d'économie mixte qui va être créée en septembre prochain. Aux côtés de la ville, de la communauté de communes du Val-d'Escaut, de la chambre de commerce, de la Caisse des dépôts, de la Banque populaire et des promoteurs GHI (Groupe Hainaut Immobilier) et Ségécé. Le pacte d'actionnaires devrait être signé sous peu. La SEM, dotée d'un capital de 2 millions de francs, sera chargée de l'acquisition du foncier, des démolitions, et travaux de déplacements de réseaux. Sur les 10 000 m2 du site sont prévus un parc de stationnement de 600 places en sous-sol, deux niveaux de commerces (opérateur Ségécé) et quatre étages de logements, services, hôtels et bureaux. L'ensemble représente environ 350 millions d'investissements. La composante commerciale est déterminante : c'est une Fnac « 4 produits » qui sera la locomotive de l'ensemble. La Fnac mise sur l'importance de l'agglomération de Valenciennes, la deuxième de la région avec 340 000 habitants, et compte même que sa zone de chalandise couvrira le sud du département du Nord et la région belge de Mons toute proche. L'exemple du succès du complexe cinématographique Gaumont de Valenciennes auprès de la clientèle belge vient à l'appui de cette stratégie.

Lancement d'un concours d'architectes début 1998

Les commerces seront répartis sur 12 000 m2 de part et d'autre d'un mail central qui ouvrira sur la place d'Armes. Outre la Fnac, sont prévues trois ou quatre moyennes surfaces et des boutiques plutôt orientées vers l'équipement de la maison et les loisirs.

Un concours d'architectes sera lancé début 1998. Dans l'immédiat, deux années de procédure administrative sont à engager : dossier de CDEC (commission départementale d'équipement commercial), lancement d'une zone d'aménagement concerté par la SEM, permis de construire, etc. Les travaux dureront également deux ans pour une livraison en septembre 2001.

Plusieurs parkings en projet

La Caisse des dépôts envisage d'entrer dans la SAEM (société anonyme d'économie mixte) Stationnement de Valenciennes, qui a été fondée par la ville et la chambre de commerce. La SAEM va construire le parking souterrain de Coeur-de-Ville (coût de l'opération : 42 millions de francs). Elle prévoit aussi la construction d'un autre parking souterrain de 300 places à moitié en sous-sol, place du Hainaut (coût : 30 millions ). Le projet implique de déplacer provisoirement la gare de bus... en attendant le tramway qui supprimera 60 % du trafic de bus en centre-ville.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Montage d’une opération immobilière privée

Montage d’une opération immobilière privée

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur