En direct

Val de Loire Dix artisans testent le tri de déchets sur chantier

le 27/03/1998  |  Collectivités localesChantiersDéchetsArtisansBois

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Chantiers
Déchets
Artisans
Bois
Var
Immobilier
Technique
Environnement
Hygiène
Valider

Comment minimiser le poste déchets d'un petit chantier de logements qui emploie dix entreprises artisanales ? Une opération d'autant plus délicate que les 21 logements sont situés au centre d'un petit bourg du Val de Loire, Saint-Julien de Concelles.

L'architecte, maître d'oeuvre, a proposé au maître d'ouvrage, la SA d'HLM La Nantaise d'habitation, un dispositif, expérimental au plan régional, qui permet de trier le plus en amont possible les déchets de chantier. Objectif : diminuer le coût pour les entreprises.

Sur le chantier, il a fait mettre des bennes de 5 à 8 m3 par catégorie de déchets : inertes, DIB mélangés, matériaux récupérables (bois); et des bidons de 200 l pour les métaux et les déchets peu volumineux, récupérables ou non (toxiques, fils électriques...). « En fait, explique l'architecte Michel Pacteau, la difficulté consistait à faire comprendre aux artisans qu'ils étaient gagnants à trier les déchets eux-mêmes ».

D'abord, une adaptation des pièces du marché, sans surcoût, a été proposée aux entreprises retenues, sous forme d'un avenant au CCAP. L'entreprise de gros-oeuvre Bénéteau (Rezé) joue le rôle de pilote pour la gestion quantitative des déchets. L'ensemble des corps d'état a fait une estimation préalable de cette quantité, et ils se sont engagés à mettre les bons déchets dans les bonnes bennes.

« Nous avons prévu une pénalité de 400 F en cas de non respect des consignes, poursuit le maître d'oeuvre. C'est une discussion pédagogique permanente, avec des artisans pas toujours motivés, bien que l'économie qu'ils font sur les déchets est un bon argument.

D'autre part les habitants prélèvent le bois pour le brûler chez eux et récupèrent même certains métaux dans les bennes ».

COUTS COMPARES

Gravats inertes : enlèvement 428 F, traitement 26 F le m3.

Bois : enlèvement 366 F, traitement 338 F le m3.

Mélange DIB : enlèvement 428 F, traitement 350 F le m3.

Toxiques : enlèvement gratuit.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur