En direct

Vaisseau amiral de Bouygues,  Challenger opère sa mutation en BBC
Challenger dans son parc - © © DR

Vaisseau amiral de Bouygues, Challenger opère sa mutation en BBC

eric Leysens |  le 16/06/2011  |  TechniqueYvelinesEuropechallenger

Installation d'un lac photovoltaïque, plantation de jardins filtrants... Bouygues Construction offre plus à son siège, après 20 ans d'exploitation, qu'un simple « Greenwashing ». Une fois rénové, la major espère  emmener son vaisseau amiral vers l'autonomie énergétique.

Pour reprendre les propos d'Yves Gabriel, président-directeur général de Bouygues Construction, "le visiteur qui se rend pour la première fois au siège de Bouygues Construction (à  Guyancourt dans les Yvelines)  ne reste pas insensible".  En avançant le long de l'allée menant  à l'entrée du bâtiment, ornée de statues dignes de la Grèce antique, le visiteur a en effet  le sentiment de pénétrer à l'intérieur d' un Versailles de béton, d'acier et de verre. Sur place, trois coiffeurs travaillant à temps plein, une salle de sport équipée comme un Club Med et des vélos électriques en libre-service. Chaque jour, 3 300 collaborateurs viennent sur le site. Après deux décennies d'expolitation, Bouygues a décidé de lancer sa rénovation. Les travaux ont pu commencé, fin 2010, lorsque Etde, filiale de Bouygues spécialisée dans l'ingénierie de la construction, a déménagé en 2010 dans un nouveau siège situé à 2 kms.

Une rénovation qui se fait en famille.

Toutes les filiales de Bouygues contribuent à cette rénovation, qui se déroulera par phases en raison de l'occupation du site. Aux études, Elan, filiale  spécialisée dans la conduite de projet, à la construction les équipes de Bouygues et à l'exploitation Expriim, branche d'Etde. "Construit à la fin des années 80, avec l'idée d'en faire un bâtiment symbolique, il s'agit aujourd'hui de réaliser une vitrine de la rénovation énergétique", explique Yves Gabriel .  Au programme, changement des façades existantes pour une double paroi vitrée, ventilée naturellement et équipée de stores à lames orientables, traitement des eaux usées sur place par le biais de plantes, implantation de sondes géothermiques et, pour tenter de compenser les consommations électriques du site, installation de plus de 20 000 m² de panneaux photovoltaïques.

Signe des temps qui changent, le président-directeur général de Bouygues Construction a récemment nommé un directeur « Innovation et développement durable » ayant en charge la supervision de la construction durable, mais également la recherche et développement ainsi que le marketing stratégique du groupe. Fini le temps où la fonction première des directeurs développement durable semblait être de « verdir » le bilan annuel des entreprises. 

Evoquant le souvenir de son grand–père qui le "grondait" lorsqu'il ouvrait les volets en été, Philippe Metgès, directeur des affaires générales, en charge de superviser les travaux, insiste sur le fait que la recherche de performance énergétique est avant tout une affaire de bon sens.  Une affaire de bon sens qui, sur le chantier de rénovation de Challenger, dont le coût des travaux dépasse les 150 millions d'euros, s'accompagne d'une bonne dose d'équipements performants.  Bouygues a les moyens et l'habitude de discuter avec fabricants pour qu'ils réduisent leur prix et même innovent  plus rapidement. Cela a été le cas pour les LED que Philippe Metgès, directeur des affaires générales, en charge de superviser les travaux, dit avoir obtenu au prix qui devrait être celui du commerce d'ici 4 ans. Concernant les systèmes de climatisation dit DRV (débit de réfrigérant variable), Bouygues a stimulé les trois fabricants, LG, Daikin et Mitshubishi, en les mettant en concurrence, pour qu'ils livrent des produits équipés de débits d'entrée d'eau variables, alors que jusqu'ici ils n'avaient dans leur catalogue que des équipements à débit d'eau constant.

Béton
Béton - © © Eric Leysens
HYPERVISION DANS LE COCKPIT

Un nouveau bâtiment baptisé cockpit sera construit sur le site. C'est là que seront suivies les consommations du site mais également tous les les partenariats public privé que signera Bouygues et qu'il suivra grâce à son logiciel Hypervision.

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Bouygues Construction

Maître d’œuvre de la rénovation : SRA Architectes

Assistant à maîtrise d’ouvrage et aux certifications HQE, Leed et Breeam : Elan

AMO énergie et bureaux d’études photovoltaïques : Amstein + Walthert

Exploitant du site : Exprimm, filiale d’ETDE

Bureau d’études fluides : Ferro Ingénierie

Bureau d’étude phyto-épuration : Phytorestore

Entreprises : DV Construction, ETDE, Screg, Smac, Tollis, Alto

Commentaires

Vaisseau amiral de Bouygues, Challenger opère sa mutation en BBC

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Mener un projet de construction ou d'aménagement en coût global

Mener un projet de construction ou d'aménagement en coût global

Date de parution : 11/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur