En direct

Vaillant Group s'attaque au marché du solaire
PHOTO - 248911.HR.jpg - © dr

Vaillant Group s'attaque au marché du solaire

Fabienne Proux - |  le 30/10/2009  |  EnergieEvénementLoire-AtlantiqueFrance entièreEurope

Chauffage -

Le leader mondial de la chaudière murale gaz fabrique depuis l'été des panneaux solaires thermiques. Son ambition : devenir le premier fabricant européen.

La révolution verte investit aussi le monde de la chaudière. Ainsi, l'allemand Vaillant Group se lance- t-il dans la fabrication de capteurs solaires thermiques. Après avoir ouvert une première ligne de production à Gelsenkirchen (Allemagne) en juin dernier, il vient d'inaugurer une seconde ligne en France, à l'usine Saunier Duval de Nantes. Les deux sites ont une capacité annuelle de production de 250 000 mètres carrés, soit 125 000 unités par an ou encore un panneau toutes les deux minutes. Le choix s'est porté sur les panneaux solaires thermiques, car ils peuvent être associés à n'importe quelle autre énergie de chauffage.

- 40% d'émissions de C0

La finalité est de produire des chaudières de nouvelle génération associant chaudière à condensation, panneaux solaires et pompe à chaleur (PAC). « La combinaison d'une pompe à chaleur électrique et de panneaux solaires réduit de 40 % les émissions de CO par rapport à une chaudière traditionnelle », précise le docteur Carsten Voigtländer, l'un des trois directeurs généraux de Vaillant Group avec Ralf-Otto Limbach et Dietmar Meister.
Cette évolution des technologies est quasiment incontournable pour le leader mondial de la chaudière murale gaz, qui détient pas moins de 27 % de parts de marché au travers de huit marques (Vaillant, Saunier Duval en France, Bulex en Belgique, Hermann en Italie, AWB en Hollande.). De fait, ce relais de croissance semble indispensable pour maintenir un rythme de progression des ventes à deux chiffres ( 15 % en 2008, à 2,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires, avec 13 000 salariés).
En pesant 8,5 % de l'ensemble (207 millions d'euros de chiffre d'affaires, 1 800 salariés), la France se présente comme le troisième marché mondial de Vaillant qui estime à 26 % sa part de marché pour la chaudière murale gaz dans l'Hexagone et à 60 % la fraction de la population couverte. « Notre objectif est d'atteindre 80 % », prévient Ralf-Otto Limbach.
Pour faire évoluer la production de l'usine nantaise (600 salariés) vers les capteurs solaires, dont les premiers seront commercialisés à l'automne, 3,5 millions d'euros ont été investis. Cette nouvelle activité remplacera progressivement celle de chaudières traditionnelles, transférée sur d'autres sites français du groupe, tandis que celle de chaudières à condensation, chauffe-eau et chauffe-bains restera à Nantes. Depuis la création en 2007 d'un centre de R & D de 95 collaborateurs, ce site fait partie des fleurons du groupe germanique. La prochaine étape va être de produire des pompes à chaleur air/eau dès la fin 2009 en vue de les commercialiser en France et en Europe du Sud dès mi-2010.

directeur général de Vaillant GroupRalf-Otto Limbach,  « Nous préparons avec Honda une solution unique de microgénération »

- Pourquoi vous lancez-vous dans le solaire thermique ?

Ce marché est le segment qui a connu la plus forte croissance mondiale dans l'industrie du chauffage depuis dix ans, soit 19%. Le principal facteur de croissance découle d'une prise de conscience environnementale de plus en plus forte. Aussi sommes-nous convaincus que la demande en solutions d'énergies vertes va continuer à croître. De plus, nous avons constaté que l'industrie du chauffage, qui totalise 85 % de l'énergie consommée dans le bâtiment en Europe, offrait le plus important potentiel d'économies d'énergie.

- Quels objectifs souhaitez-vous atteindre ?

Après l'intégration de ses nouveaux capteurs, Vaillant Group a doublé ses ventes en Allemagne. Notre objectif est d'acquérir une position de leader européen, comme pour les chaudières murales gaz. Après l'Allemagne, nous ciblons les marchés français, espagnol et italien qui seront approvisionnés par le site de Nantes. Bientôt, nous espérons atteindre de 5 à 10 % de parts de marché en France.

- Quels sont vos projets dans la microgénération ?

Nos « ecopower », des unités de microgénération à modulation, connaissent un véritable succès, même dans les maisons individuelles. Nous allons lancer une solution avec Honda, qui aura un rapport de puissances unique dans le monde de 1 kW électrique et 2,4 kW thermique. Cette technologie sera également rentable dans de petites maisons individuelles. Pour la prochaine génération de cogénération, nos recherches avec divers partenaires porteront sur la pile à combustible.

8,5 %
C'est la part de la France, troisième marché mondial de Vaillant, dans le chiffre d'affaires du groupe.

Commentaires

Vaillant Group s'attaque au marché du solaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX