En direct

Vague de froid : les chauffagistes en première ligne

JULIEN BEIDELER |  le 09/02/2012  |  FormationEssonne

Conséquence de la vague de froid, le nombre d’interventions d’urgence des chauffagistes est en forte hausse. En Ile-de-France, elles sont quatre fois supérieures à la normale et révèlent souvent un manque d’entretien.

Très sollicitées en raison des températures largement négatives, les installations de chauffage craquent. Résultat : les interventions d’urgence se multiplient. En Ile-de-France, depuis le début de la vague de froid, les professionnels du Syndicat des entreprises de Génie Climatique et de Couverture Plomberie (GCCP) traitent quatre fois plus de demandes d’interventions qu’«en période normale». «Des cellules dédiées, spécialement formées aux interventions d’urgence, mobilisables 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, sont en mesure de rétablir le chauffage en moins de 4 heures», assure le GCCP dans un communiqué. «Les dispositifs spéciaux d’urgence des entreprises, en place depuis le début de la vague de froid, resteront actifs jusqu’au redoux.»

Impasse sur l’entretien

«Les performances des chauffages en hiver sont essentiellement déterminées par une bonne maintenance effectuée en été» rappelle le GCCP. Et c’est là que le bât blesse. Sur le terrain, les professionnels relèvent des défauts d’entretien. Jean-Paul Charpentier, qui dirige l’entreprise de génie climatique Charpentier à Brétigny (Essonne), constatent que «les clients nous appellent quand ils ne peuvent plus faire autrement». Le chef d’entreprise y voit un effet crise : «pour faire des économies, ils ont sacrifié l’entretien et se retrouvent dans l’impasse». Pourtant, tous les occupants d’appartements et de maisons individuelles sont soumis à des obligations réglementaires en matière d’entretien, de vérification et de nettoyage des installations de gaz, des appareils de chauffage et de leurs conduits. Une obligation de «santé publique» puisque, chaque année en hiver, les intoxications au monoxyde de carbone font l’actualité. Et malheureusement, il semble que l’hiver 2011-2012 n’échappe pas à la règle.

Commentaires

Vague de froid : les chauffagistes en première ligne

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX