En direct

Œuvres construites en Ile-de-France (8/10) : Bibliothèque nationale de France (Paris)
Maquette du concours en plexiglas, carton et lichen de la Bibliothèque nationale de France à Paris - © © Coll. du Centre Pompidou MNAM-CCI, diffusion RMN / ADAGP 2009

Œuvres construites en Ile-de-France (8/10) : Bibliothèque nationale de France (Paris)

le 10/03/2010  |  ParisArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Paris
Architecture
Valider

Dans le cadre de l'exposition "Œuvres construites/1948-2009", le Moniteur.fr, le Pavillon de l'Arsenal et le Centre Pompidou vous invitent à découvrir chaque semaine jusqu'au 25 mars les réalisations emblématiques qui ont marqué l'histoire architecturale de Paris et de l'Ile-de-France. Aujourd'hui : la Bibliothèque nationale de France à Paris (13e).

Annoncée le 14 juillet 1988 par François Mitterrand, la réalisation de la bibliothèque "la plus grande et la plus moderne du monde" met un terme à la série des Grands projets du président. Le lauréat du concours est Dominique Perrault, jeune architecte français qui ne s'est jusqu'alors que peu illustré par des réalisations et qui l'emporte néanmoins devant de grands noms de l'architecture internationale. La Bibliothèque nationale de France, le dernier et sans doute le plus monumental des projets de l'"ère mitterrandienne", marque le début de l'urbanisation de ce morceau de ville.
Lorsqu'elle est achevée en 1995, elle est, avec l'hôtel industriel Berlier, le seul édifice à s'élever sur les friches ferroviaires de la future ZAC Paris-Rive-Gauche, un quartier créé de toutes pièces en vue de rééquilibrer la capitale à l'est. Choisi tant pour son évidence formelle que, pense-t-on, pour sa capacité à générer de l'urbanité dans ce secteur en devenir, le projet de Dominique Perrault doit être le point de départ des travaux d'aménagement, qui ne débutent qu'en 1997, soit deux ans après la livraison.

Topologie artificielle

La Bibliothèque nationale s'inscrit dans la tradition des grandes places parisiennes des bords de Seine : elle ouvre sur le fleuve un vide monumental, qui s'élève à quelques huit mètres au-dessus des quais. À l'histoire, Dominique Perrault préfère toutefois la géographie. Encadré par les quatre tours qui abritent les ouvrages, ce socle imprime au site une topologie artificielle. En son centre est creusé un jardin ne laissant voir que la cime de ses arbres. Renouant avec le projet initial, une passerelle relie depuis 2006 la Bibliothèque nationale à la rive opposée, enjambant le fleuve qui reste invisible depuis la place.
Premier "métabuilding" de l'architecte, la Bibliothèque peut être considérée comme doublement hors d'échelle : monumentale, elle semble néanmoins se soustraire à toute question de dimension, préférant l'évocation de l'absence à l'idée même d'édifice. Le minimalisme de l'enveloppe tranche avec le travail des matières, parmi lesquelles le "mesh", un tressage de mailles métalliques qui habille les surfaces intérieures.
Malgré ce que pourrait laisser croire la forte identité plastique qui existe entre le dessin initial et l'édifice terminé, le projet a subi en cours de réalisation de nombreuses modifications, liées notamment à son organisation interne. Objet de nombreuses polémiques et de critiques plus nombreuses encore, la Bibliothèque nationale valut néanmoins à son architecte le prestigieux prix Mies Van der Rohe en 1997.

Exposition " Œuvres construites/1948-2009. Architectures de collection Paris/Ile-de-France "
Jusqu'au 28 mars 2010
Au Pavillon de l'Arsenal (21, boulevard Morland - 75004 Paris)
Entrée libre du mardi au samedi de 10h30 à 18h30, le dimanche de 11h à 19h

www.pavillon-arsenal.com

Photographie de la Bibliothèque nationale de France à Paris, en 2009
Photographie de la Bibliothèque nationale de France à Paris, en 2009 - © © Vincent Fillon / ADAGP 2009
Fiche technique

Opération : American Center
Maîtres d'ouvrage : ministère de la Culture, secrétariat d'État aux Grands Travaux ; Établissement public de la Bibliothèque nationale de France
Aménageur : Société d'économie mixte d'aménagement de Paris (Semapa)
Maître d'œuvre : Dominique Perrault, architecte
Calendrier : 1992-1995
Adresse : 11-55, quai François-Mauriac, 75013 Paris

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur