En direct

USA : pas d'éolien sans renforcement du réseau
© EWEA - ©

USA : pas d'éolien sans renforcement du réseau

le 29/01/2010  | 

Si les Etats-Unis veulent plus d'éolien, il leur faudra soigner un peu plus leur réseau de transport, selon une étude publiée la semaine dernière par le Department of Energy.

Le rapport, commandé par le DoE à EnerNex Corporation, estime pour la première fois auxEtats-Unis les coûts d'intégration d'une large capacité éolienne sur le réseau : si l'on veut que l'éolien remplace 20% à 30% du thermique à flamme dans les deux tiers est du pays d'ici à 2024, il faudra investir 93 milliards de dollars (66 mds e) dans le réseau, uniquement pour réorganiser et adapter celui-ci à cette production intermittente. C'est le prix à payer pour garantir la fiabilité de l'Eastern interconnection, qui dessert 70% de la population du pays et couvre un territoire qui s'étend d'Halifax (en Nouvelle-Ecosse, au Canada) à la Nouvelle-Orléans (Louisiane), et de Miami (Floride) à Fargo (Dakota du Nord). Sans cela, l'ajout de nouvelles capacités éoliennes sera de plus en plus coûteux, car elles nécessiteront la construction d'installations à flamme capable de prendre le relais en l'absence de vent.

Il faut un pilote pour les électrons

Un meilleur réseau pourrait aussi baisser la fréquence des black-out, avance l'étude. Vrai, à condition qu'il y ait un pilote pour les électrons ! Les politiques énergétiques et les investissements dans de nouvelles lignes de transport de l'électricité relèvent des stratégies de chaque Etat, et pas de l'échelon fédéral. L'un des objets de l'étude est ainsi de résoudre un différend entre les Etats du Midwest et ceux de la côte Est, qui veulent tous devenir LE fournisseur éolien de l'Eastern Interconnection. Au formidable gisement éolien des Grandes Plaines s'oppose la proximité des fermes offshores avec les grandes villes surpeuplées de la côte Est. Les conclusions sont les suivantes : si les capacités sont installées pour répondre uniquement aux besoins locaux, les investissements atteindront 125 mds$ en 2024, avec une production éolienne représentant seulement 6% de la production d'électricité. Mais si elles sont construites dans le Midwest, avec en vue une part de 20% d'éolien, le coût sera de 140 mds de dollars. Et de 150 mds$ pour l'éolien offshore de l'Est.
Des sommes qui paraissent finalement modestes comparées aux 500milliards de dollars que devra investir la Russie avant 2015, selon le cabinet KPMG, simplement pour être en mesure de maintenir à flot son réseau électrique.

Commentaires

USA : pas d'éolien sans renforcement du réseau

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX