En direct

Urbanisme Une règle intelligente pour une ville de qualité

NATHALIE COULAUD |  le 16/05/1997  |  AménagementDroit de l'urbanismeCommunicationMaison individuelleSécurité et protection de la santé

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Aménagement
Droit de l'urbanisme
Communication
Maison individuelle
Sécurité et protection de la santé
Immobilier
Logement
Architecture
Urbanisme
Réglementation
Equipement
Valider

-La règle d'urbanisme peut-elle améliorer cette qualité ? Une question que débattent les professionnels de l'aménagement alors que s'ouvre, à Paris, le Xe congrès du SNAL. -Alors que 50 % des Français vivent à la périphérie des villes, les nouveaux quartiers périurbains sont souvent de qualité médiocre.

« Le développement de la ville périurbaine est l'une des grandes chances de notre siècle car il permet des conditions de confort extraordinaire. Les Français peuvent enfin habiter des maisons individuelles grâce à une mobilité très forte des biens, des personnes et des informations », remarque Yves Chalas, sociologue et chercheur au CNRS.

Cette vision optimiste du périurbain est plutôt rare car les professionnels de l'urbanisme perçoivent souvent les nouveaux quartiers comme une dégénérescence de la ville. La « vraie ville » dans notre perception est la ville d'hier, la ville de l'harmonie classique, la ville compacte ramassée sur elle-même. Pourtant, cette forme urbaine devient minoritaire. Selon le Syndicat national des aménageurs-lotisseurs (SNAL), 50 % de la population vit dans le périurbain. Reste que les nouveaux quartiers et les espaces publics sont souvent mal conçus. Comment parvenir à une urbanisation de qualité ? La règle d'urbanisme est l'un des éléments clés de cette réussite. Certes, la règle n'est pas une garantie de qualité et avant de déterminer quelle règle devra être appliquée, il faut définir ce que l'on veut faire d'un territoire. Souhaite-t-on densifier un espace ? Souhaite-t-on réaliser un quartier uniquement composé d'habitat individuel ?

Préciser la vocation du quartier

Une fois ces questions résolues et expliquées dans le rapport de présentation du plan d'occupation des sols, il faut alors choisir la règle la plus adaptée pour atteindre ces objectifs. Les articles 1 et 2 qui concernent les occupations et utilisations du sol permettent de préciser la vocation du quartier. Une certaine mixité urbaine peut ainsi être obtenue grâce à l'autorisation de commerces de proximité. L'article 3 qui régit les accès et la voirie est aussi un élément important pour l'aspect du futur quartier. Cet article permet de prévoir la création de voies nouvelles, de conserver des voiries ou des cheminements existants, d'interdire l'ouverture de voies et de préciser les modalités d'accès.

Les articles 5 à 9 qui régissent l'implantation des constructions sont essentiels pour la gestion de la qualité urbaine, car ce sont ces constructions qui donneront l'aspect de la ville. La disposition du bâti doit être très réfléchie. Les articles 10, 11, 12, 13 sur la hauteur, l'aspect extérieur, le stationnement, les espaces libres et les plantations peuvent également permettre un urbanisme de qualité.

Enfin, le coefficient d'occupation des sols (article 14) permet de déterminer la densité et a donc une incidence importante sur les conditions de vie dans le quartier.

POUR EN SAVOIR PLUS...

Ouvrages de référence

« La ville émergente », ouvrage collectif dirigé par Geneviève Dubois-Taine et Yves Chalas, Editions de l'Aube, 1997.

« Guide de l'aménageur », ouvrage édité par le SNAL. Rens. au tél. : 01.42.93.19.53.

POINTS DE VUE Jacques Pautigny, président du SNAL «Laisser place à l'innovation»

« La qualité dans les opérations d'aménagement et dans la construction de maisons individuelles est un problème qui préoccupe tout le monde : aussi bien les pouvoirs publics et les collectivités locales que nos clients. Les Français sont majoritairement demandeurs de maisons individuelles mais ils sont aussi de plus en plus attentifs à la qualité et il faut donc développer des stratégies dans ce sens. Dans cette lutte pour la qualité, les aménageurs-lotisseurs sont le premier maillon de la chaîne. Nous devons proposer aux élus des solutions de qualité et à c'est à cela que nous travaillons. Les prix doivent, cependant, rester acceptables ; il n'est pas question de construire des programmes irréalistes. Pour cela, la règle d'urbanisme, notamment le plan d'occupation des sols, doit être intelligente. La règle va souvent trop dans les détails, est trop tatillonne, et ne laisse pas assez de place à l'innovation et à la libre négociation entre les aménageurs et les élus. »

PHOTO : Jacques Pautigny

%%GALLERIE_PHOTO:0%%
POINTS DE VUE Pierre Lajus, architecte «Evaluer a posteriori les normes»

Pierre Lajus est chargé par les ministères de la Culture et de l'Equipement de réfléchir à la qualité architecturale dans la maison individuelle.

« L'architecture des maisons est devenue très banale. Afin d'y remédier, une prolifération plus anarchique des formes architecturales pourrait être admise au niveau de la maison si l'espace public du quartier a été intelligemment constitué. On aurait ainsi intérêt à engager une évaluation a posteriori des normes qui sont habituellement appliquées dans l'urbanisme de détail qui façonne le paysage de la banlieue pavillonnaire. Ces normes sont-elles toutes justifiées, leur conjugaison sur le territoire permet-elle de créer un paysage harmonieux et un cadre de vie agréable ? Je pense aux voiries surdimensionnées justifiées par leur facilité d'accès pour la collecte des ordures ou la sécurité incendie. Je pense aux clôtures prescrites, de façon systématique, sans analyse réelle de la relation particulière de la parcelle avec son environnement qui pourrait faire préférer ici un mur plein, ici un simple écran végétal. »PHOTO : Pierre Lajus

%%GALLERIE_PHOTO:0%%

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil