En direct

Unités thermiques à la casse

le 01/07/2011  |  Collectivités localesMoselleFrance entière

Moselle -

L’énergéticien allemand Eon a annoncé, à la mi-juin, la fermeture, d’ici à 2013, de cinq installations en France, dont les tranches 4 et 5 de la centrale Emile-Huchet de Carling.
Construite en 1958, la tranche 4, d’une puissance de 115 MW, est jugée vétuste, malgré la mise en service d’un lit fluidisé dense en 1998. Eon, qui convertira une installation de même génération en centrale à biomasse sur son site de Gardanne, en Provence, exclut cette option en Moselle. L’exploitant ne conservera sur son site mosellan que la tranche 6, d’une puissance de 600 MW, rénovée par son ancien propriétaire, l’espagnol Endesa, ainsi que les deux tranches à cycle combiné gaz d’une puissance de 414 MW chacune, mises en service en 2010.

Commentaires

Unités thermiques à la casse

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX