En direct

Union européenne : huit ministres de l’Énergie réclament un objectif ENR pour 2030

le 07/01/2014  |  EtatEnergies renouvelablesEuropeFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Etat
Energies renouvelables
Europe
France entière
Valider

Les ministres de l’Énergie de huit pays de l’Union européenne, dont le Français Philippe Martin, appellent à un objectif de Bruxelles pour les énergies renouvelables en 2030, dans une lettre publiée lundi 6 janvier.

Ce nouvel objectif, qui prolongerait celui de 20 % d’ENR dans l’UE en 2020, est signé par les ministres de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, de la Belgique, de l’Irlande, du Portugal, du Danemark et de l’Autriche. Le courrier, adressé au commissaire européen à l’Énergie Günther Oettinger et à son homologue au Climat Connie Hedegaard, est daté du 23 décembre mais a été publié lundi par plusieurs ONG environnementales.

« Nous dessinons aujourd’hui le système énergétique des décennies à venir, et en nous appuyant sur l’intégration appropriée des renouvelables et de l’efficacité énergétique, nous pouvons assurer aux citoyens et aux entreprises européens une énergie sûre, compétitive et propre pour le futur », plaident les huit ministres.
L’objectif contraignant pour 2020 a été le moteur principal du déploiement actuel des capacités renouvelables dans l’UE, ce qui a créé des emplois et de la croissance, écrivent-ils également. Les signataires réclament un cadre robuste et de long terme défendant les sources d’énergie renouvelable même si les points de vue sur les modalités opérationnelles sont variés.
Une source européenne proche du dossier a noté que la lettre ne précisait pas si l’objectif devait être contraignant ou non, ni s’il portait sur des objectifs nationaux ou communautaires.

Rappelons que l’Union européenne doit publier le 22 janvier ses recommandations énergétiques dans son paquet énergie-climat.
La Commission estime que l’UE devrait se fixer comme objectif pour 2030 de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40 % par rapport à leur niveau de 1990 si elle veut parvenir à tenir son objectif d’une réduction d’au moins 80 % pour 2050. De source européenne, cet objectif apparaît acquis.

Quant à un objectif supplémentaire spécifique pour les énergies renouvelables, la piste de la Commission est de défendre un objectif de 30 %, a-t-on précisé de même source. Mais celui-ci serait non contraignant et fixé au niveau communautaire et non national, même si certaines mesures seraient rendues obligatoires, parmi lesquelles le développement des interconnexions électriques entre les pays, a indiqué cette source. Le Royaume-Uni, l’Espagne mais aussi la France faisaient partie des pays qui freinaient la piste d’objectifs nationaux contraignants.

Commentaires

Union européenne : huit ministres de l’Énergie réclament un objectif ENR pour 2030

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur