En direct

Union du béton et de l’acier pour le parking de l’EuroAirport Bâle-Mulhouse
Le nouveau parking ajoute 2 700 places pour porter la capacité de stationnement de l’aéroport à plus de 10 000 places. - © © Euroairport

Union du béton et de l’acier pour le parking de l’EuroAirport Bâle-Mulhouse

Christian Robischon (Bureau de Strasbourg du Moniteur) |  le 29/09/2016  |  ArchitectureAménagementBâtimentHaut-RhinProduits et matériels

L’ouvrage en cours de construction pour 24 millions d’euros ne sert pas qu’à stationner des voitures. Sa qualité architecturale doit préfigurer un aménagement urbain autour de l’aéroport franco-suisse en pleine croissance.

C’est un parking qui vaut la visite de chantier. Dans sa technicité, l’ouvrage en cours de construction à l’aéroport «EuroAirport» de Bâle-Mulhouse (Haut-Rhin) n’a pas grand-chose à envier aux projets non-résidentiels jugés habituellement plus nobles. Fruit d’une conception-réalisation, son principe constructif repose sur la préfabrication. Celle-ci permet de respecter le calendrier, fort serré, de 14 mois pour l’édification d’un silo de 72 000 m2 répartis en six niveaux. Elle permet aussi de concevoir la structure de chaque étape autour de trois grands blocs qui réduisent le nombre de poteaux: «Les portées atteignent 16 mètres», souligne Guillaume Dejean, directeur général de Gagnepark, le constructeur lyonnais de parkings et mandataire du groupement de conception-réalisation qui signe là sa première réalisation majeure dans l’Est.

Tôle perforée

La construction associe une toiture en bac acier galvanisé et laqué à une ossature mixte béton/acier. Le mariage des deux matériaux apporte une souplesse salutaire pour répondre aux importantes contraintes sismiques du lieu. C’est ainsi que les solives sont précintrées, elles passent d’une légère courbure à la parfaite perpendicularité, une fois que tous les éléments de structure sont posés.

L’ouvrage commence à prendre sa physionomie extérieure définitive, à six mois de sa livraison.
L’ouvrage commence à prendre sa physionomie extérieure définitive, à six mois de sa livraison.

En façade, la tôle est perforée sur 55% de sa surface, ce qui combine un effet esthétique au respect des exigences de circulation d’air. Par ailleurs, un réseau de mats en acier galvanisé forme le support de plantes grimpantes sur le parvis, à l’intérieur des rampes du nouvel ouvrage et sur le parking voisin qui est étendu. Les bassins d’infiltration permettront de gérer toutes les eaux pluviales sur place, sans les déverser dans le réseau urbain.

Le pilier d’un front urbain

En somme, ce parking est voulu beau autant que de mesure et intégré à son paysage. D’ores et déjà, l’œil de l’automobiliste ne peut l’ignorer le long de l’autoroute A35. «Il s’inscrit dans le projet de l’EuroAirport de se constituer un front urbain sur sa partie Nord, côté français. La forme urbaine a été légèrement arrondie à partir de sa trame qui a été délimitée de façon contraignante par la route douanière, le rond-point et les emprises prévues pour les futurs aménagements», décrit Guillaume Delemazure, gérant du cabinet DeA Architectes.

L’ouvrage allongé entend créer un signal visuel au bord de l’autoroute A35.
L’ouvrage allongé entend créer un signal visuel au bord de l’autoroute A35.

L’ouvrage ajoute 2 700 places aux capacités de l’EuroAirport pour les porter à 10 300, dans un double but: anticiper les besoins induits par la croissance continue de la plate-forme franco-suisse qui transporte plus de 7 millions de passagers par an; et compenser les places de stationnement qui s’effaceront devant les voies du raccordement ferroviaire de l’aéroport. Cette connexion n’est toutefois pas attendue avant six ans, au mieux.

Maîtrise d’ouvrage: Aéroport de Bâle-Mulhouse

Groupement de conception/réalisation: Gagnepark (mandataire) – DeA Architectes – Eiffage Construction Alsace (génie civil et VRD) – Clemessy (électricité) – Egis (bureau d’études VRD et paysage)

Coordonnateur sécurité: Socotec

Bureau de contrôle: Apave

Géotechnicien: Géotec

Calendrier: janvier 2O16 – printemps 2O17

Coût: 24 millions d’euros HT

Commentaires

Union du béton et de l’acier pour le parking de l’EuroAirport Bâle-Mulhouse

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur