Immobilier

Unibail-Rodamco rachète Westfield pour créer un géant des complexes commerciaux

Mots clés : Gestion et opérations immobilières

Le leader européen de l’immobilier commercial va racheter son homologue australien dans ce qui pourrait bien être l’une des plus grosses opérations de fusion/acquisition en Asie de ces dernières années. Le portefeuille global sera de 104 centres dans 13 pays, accueillant 1,2 milliard de visiteurs.

L’offre d’Unibail-Rodamco, acceptée par Westfield, valorise l’australien à 20,9 milliards d’euros (24,7 milliards de dollars). Unibail-Rodamco a de son côté une capitalisation boursière de 22 milliards d’euros.

Unibail-Rodamco et Westfield possèdent de grands complexes commerciaux aux Etats-Unis et en Europe, comme le centre commercial Westfield World Trade Center de New York ou le Westfield de Londres, les Quatre Temps à la Défense et le Forum des Halles à Paris.

Face aux menaces que fait peser le commerce en ligne sur les centres commerciaux, les deux entreprises misent sur le concept de centres commerciaux de divertissement, où le public se rend pas seulement pour acheter mais aussi pour consommer des loisirs (cinéma, restauration, jeux…) ou tout simplement se promener.

Sur les 104 centres commerciaux que détiendra le nouveau groupe, 56 sont de tels centres, selon Unibail Rodamco. 

« Nous nous complétons sur de multiples aspects », a expliqué mardi 12 septembre Christophe Cuvillier, le président d’Unibail-Rodamco, lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes. « Géographiquement, Unibail Rodamco est présent dans 11 pays d’Europe » tandis que Westfield est présent « dans les villes les plus riches des Etats-Unis et à Londres, avec un très gros projet en cours à Milan », a souligné M. Cuvillier, qui continuera à diriger le nouvel ensemble. « Nous aurons au total un portefeuille de 104 centres dans 13 pays, accueillant 1,2 milliard de visiteurs » par an, a-t-il précisé.

La valeur du patrimoine immobilier combiné, « positionné stratégiquement dans 27 des métropoles les plus dynamiques du monde », est estimée à « 61,1 milliards d’euros (72,2 milliards de dollars) », selon les deux groupes.

Le nouveau groupe issu de l’opération aura un effectif combiné de 3.700 salariés. La marque Westfield sera progressivement utilisée pour les centres commerciaux de divertissement du groupe.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X