En direct

Une zone commerciale à haute qualité environnementale
DESSIN - 646048.BR.jpg - © sud architectes/grand auch agglomération

Une zone commerciale à haute qualité environnementale

jean-marie constans |  le 01/06/2012  |  GersCollectivités localesHQEEnvironnement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Gers
Collectivités locales
HQE
Environnement
Valider
Auch -

La future zone commerciale du Grand Chêne, sur la ZAC du Mouliot, au nord-est du chef-lieu gersois, devrait être la première dans le Grand Sud à bénéficier de la certification HQE Aménagement. D’ici à 2014, sur une douzaine d’hectares, environ 25 000 m 2 de surfaces commerciales vont sortir de terre. Un projet qui s’inscrit, souligne Franck Montaugé, maire d’Auch et président de l’agglomération du Grand Auch, dans une démarche globale de développement durable et d’insertion dans l’environnement. Réalisé par le groupe Cofega, promoteur investisseur, le programme est conçu par le cabinet d’architecture lyonnais Sud Architectes et le bureau d’études Addenda, spécialisé dans la programmation HQE, l’assistance à maîtrise d’ouvrage et l’optimisation énergétique et environnementale des bâtiments, avec l’appui de l’Ademe.

Intégration dans le site

En matière d’aménagement, le projet donne donc la priorité aux problématiques environnementales : choix énergétiques, gestion de déplacements, des déchets et de l’eau, environnement sonore. Semi-enterrés, les bâtiments épousent la courbure du vallon. Pour faire l’objet d’une certification spécifique HQE Commerce, ils doivent en effet être étudiés en fonction de leur intégration au site. Matériaux, systèmes constructifs et production énergétique font appel à des solutions innovantes et mobilisent les filières locales : murs en terre crue, isolation en chanvre, toits végétalisés, recherche d’une performance énergétique maximale des bâtiments avec certains d’entre eux à énergie positive, réseau de chauffage énergie bois, éclairage photovoltaïque, gestion intelligente des eaux pluviales, maintien sur l’ensemble du site d’une forte perméabilité, importante végétalisation endogène. La mise en œuvre du programme pourra s’appuyer sur le pôle d’excellence rurale écoconstruction Tèrra mair, porté par le département du Gers. L’investissement global est estimé entre 35 et 50 millions d’euros. Les travaux devraient commencer à la fin de l’année ou début 2013.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur