En direct

Une usine bioclimatique en bois à Méjannes-lès-Alès

Jean Lelong |  le 31/01/2014  |  Collectivités localesBâtimentBoisEnvironnementSanté

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Bâtiment
Bois
Environnement
Santé
Immobilier
Technique
Hygiène
Valider
GARD -

La société gardoise Arcadie, spécialisée dans les épices et produits issus de l’agriculture biologique, a construit sa nouvelle usine de Méjannes-lès-Alès presque entièrement en bois. Le programme, qui prolonge un bâtiment existant, comprend 2 200 m 2 de locaux industriels et 500 m 2 de bureaux. Il intègre aussi une microcrèche de 160 m 2 . L’élément central du projet est un hall de stockage de 1 000 m 2 , maintenu à 14 °C pour éviter les insectes. « La solution simple aurait été d’utiliser des panneaux sandwich, comme dans les chambres froides, explique Manuel Brunet, directeur des travaux neufs. Mais nous avons banni la mousse de polyuréthane, un matériau toxique, polluant, non durable et dangereux en cas d’incendie. » Orienté au nord, protégé au sud par le hall de réception, le bâtiment est constitué de caissons structurants préfabriqués en bois de 8 m de haut contenant 40 cm de laine de roche. « La structure a été intégrée dans l’épaisseur de l’isolation précise Jean-Jacques Johannet, architecte. Elle n’empiète pas sur l’espace intérieur. » La toiture, courbe, est recouverte d’une membrane recyclable, sans chlore ni PVC. Pour compenser le surcoût lié à la qualité de l’enveloppe, l’entreprise a optimisé la surface en réduisant la largeur des allées, desservies par des chariots filoguidés tridirectionnels.

Le maître d’ouvrage a par ailleurs consulté, dès la conception, les différents organismes compétents en matière de santé et de sécurité. Après avis de la Caisse d’assurance-maladie, l’atelier de broyage a ainsi fait l’objet d’aménagements particuliers pour limiter le bruit et les émissions de poussière.

Démarche collaborative

« Nous avons travaillé sur ce projet comme sur une maison BBC, mais avec toutes les contraintes d’une installation industrielle, commente Manuel Brunet. Cela a été possible grâce à une démarche collaborative. Il y a eu des allers-retours permanents pendant trois ans entre le maître d’ouvrage, l’architecte et les bureaux d’études. » Le bâtiment, livré en juillet 2013, a été labellisé Bâtiments durables méditerranéens (BDM), niveau bronze en conception. Arcadie a par ailleurs expérimenté à cette occasion la démarche « Chantier propre », impulsée par la FFB LR et l’Ademe.

PHOTO - 773438.BR.jpg
PHOTO - 773438.BR.jpg - © ARCADIE
Fiche technique

Maître d’ouvrage : Arcadie. Architecte : Jean-Jacques Johannet. BET : Anglade (structure bois), Eren (fluides), Vial (fondations). Entreprises : Chataignier (gros œuvre), SEC (charpente). Coût des travaux : 3,4 millions d’euros HT. Shon : 2 860 m 2 .

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur