En direct

Une tour de 600 m qui tourne sur elle-même pour réduire son « énergie grise »

John Sapporo |  le 18/09/2014  |  EnergieTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Performance énergétique
Energie
Technique
Valider

Haute comme trois tours Montparnasse empilées, la Shanghai Tower est désormais la plus haute tour chinoise. Et si elle n’arrive que sur la deuxième marche du podium mondial, derrière Burj Khalifa, elle dépasse l’indétrônable gratte-ciel émirati sur le terrain du développement durable.  Explication en images.

Commentaires

Une tour de 600 m qui tourne sur elle-même pour réduire son « énergie grise »

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil