Environnement

Une tour de 1.000 mètres en projet en Argentine

Mots clés : Energie renouvelable - Urbanisme commercial

Un consortium privé projette de construire à Buenos Aires le plus haut gratte-ciel du monde, d’une hauteur dépassant un kilomètre.

Cette tour de 200 étages, si elle se construit, dépasserait à l’horizon 2016 de 609 mètres la tour qui doit être construite à Dubaï d’ici 2008, a affirmé à l’AFP l’architecte argentin Julio Torcello, responsable de ce projet.
D’une superficie totale de 850.000 mètres carrés, elle serait construite sur une île artificielle située à 5 km au large de Buenos Aires sur le Rio de La Plata. Elle couvrirait à la base quelque 400 hectares, selon l’auteur de ce projet pharaonique dont le coût préliminaire a été estimé à quelque 3 milliards de dollars.
Selon M. Torcello, plusieurs groupes privés, ayant déjà à leur actif le « Big Dig » de Chicago aux Etats-Unis, l’aéroport international de Hong Kong ou plusieurs projets d’aménagement de la côte à Dubaï, sont intéressés à la réalisation de ce projet.
Le gratte-ciel serait autonome pour sa consommation d’énergie grace à 400 panneaux solaires, a encore affirmé M. Torcello.

Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X