En direct

Une surélévation légère et isolante

Idir Zebboudj |  le 13/07/2012  |  AcierTravailBâtimentBétonOssature

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Acier
Travail
Bâtiment
Béton
Ossature
Seine-Saint-Denis
Technique
Gros œuvre
Produits et matériels
Valider
Système constructif -

Un bâtiment tertiaire à structure béton est rehaussé de trois logements en duplex, dotés d’une enveloppe performante reposant sur une ossature acier.

Mettant à profit la loi (1) donnant droit à une majoration du coefficient d’occupation des sols, le bureau d’études OGI a rehaussé son siège, établi à Montreuil (Seine-Saint-Denis), de deux étages afin d’y aménager trois logements en duplex répondant au label BBC. La charge admissible en terrasse ne dépassant pas 150 kg/m², une structure légère s’imposait. L’architecte Etienne Lebrun a opté pour une surélévation réalisée en filière sèche à ossature métallique, reposant sur une dalle béton. L’ossature est renforcée par des poteaux en V assurant le contreventement de la surélévation. Entre la surélévation et le niveau inférieur, une résille métallique permet un report de charges vers deux poutres-treillis en façade. Elles-mêmes renvoient ces charges (de l’ordre de 80 tonnes) vers les poteaux porteurs en béton du bâtiment d’origine.

Des fixations réalisées sur mesure

Pour les façades, le choix du maître d’œuvre s’est porté sur le système F4 d’Isover. Ce panneau sandwich prêt-à-poser (2,50 m de haut et 0,80 à 1,40 m de large dans ses dimensions standard) incorpore profilés, bardage, pare-pluie, isolants, pare-vapeur et plaque de plâtre. Sous avis technique, l’élément de façade préfabriqué se caractérise notamment par une faible conductivité thermique, pour une épaisseur de paroi réduite (Isover annonce un coefficient de transmission thermique Up de 0,2 W/m 2 .K pour une paroi de 285 mm d’épaisseur, parement compris). Pour Isover, ce chantier constitue une première : « Il a fallu adapter la façade à chaque rive de dalle, commente Harold Hugonenc, responsable produits chez Isover. L’entreprise de pose de la façade a imaginé des pièces de fixation que nous avons dimensionnées et réalisées pour rester conforme à l’avis technique (délivré dans le cadre d’une structure béton). »
« La mise en œuvre de la façade sur une charpente métallique est plus complexe que sur une structure poteaux-poutres béton, reconnaît l’architecte. Il a fallu innover sur les systèmes d’attache de la façade, en ajoutant des collerettes d’étanchéité au moindre percement. » La surélévation sera bientôt soumise à un test d’étanchéité à l’air, nécessaire à l’obtention du label BBC.

PHOTO - 651548.BR.jpg
PHOTO - 651548.BR.jpg - ©
PHOTO - 651654.BR.jpg
PHOTO - 651654.BR.jpg - © photos et document : ISOVER
PHOTO - 651549.BR.jpg
PHOTO - 651549.BR.jpg - ©
fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : OGI. Maîtrise d’œuvre : Cabinet Lebrun, architecte. Entreprises : Isore Bâtiment (façades) ; Rafi Iso (finitions intérieures). Surface de la surélévation : 498,63 m 2 Shon.

(1) Loi 2012-376 du 20 mars 2012.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur