En direct

Une souscription pour la chapelle de Ronchamp

C. R. |  le 10/02/2017  |  Collectivités localesHaute-SaôneFrance entière

Franche-Comté -

Soixante-deux ans après sa construction, la chapelle de Ronchamp (Haute-Saône), chef-d'œuvre de Le Corbusier, attend sa première restauration d'envergure. « Rien d'alarmant, les structures et les fondations en zone sismique sont solides, mais le temps fait son œuvre sur l'enveloppe », commente Jean-Jacques Virot, nouveau président de l'Association de l'Œuvre de Notre-Dame du Haut, propriétaire du site.

Fissures. Les principales reprises concernent deux types de fissures, sur l'atypique enveloppe de la façade sud où le ciment projeté revêt une texture métallique, et de haut en bas de la tour de l'édifice. La maçonnerie affaiblie par sa réalisation en matériaux de récupération et plusieurs des prestigieux vitraux requièrent également des interventions. Pour contribuer à hauteur de 600 000 euros sur six ans au financement chiffré à 3,3 millions d'euros, l'association lance une souscription via la Fondation du patrimoine. Elle espère y intéresser les entreprises du monde de la construction. En parallèle, elle a déclenché un appel à fonds auprès du grand public pour l'entretien du lieu.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur