En direct

Une solution pour apporter de l'objectivité dans les concours d'architecture
Les finalistes d'un concours d'architecture (ici pour le stade de Lorient) peuvent ainsi être comparés en toute objectivité. - © © DR

Une solution pour apporter de l'objectivité dans les concours d'architecture

Jean-Philippe Defawe |  le 18/12/2009  |  ConcoursArchitectureTechniqueProfessionnels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

BIM
Concours
Architecture
Technique
Professionnels
Valider

Grâce à un procédé breveté développé par Arka Studio, les organismes publics peuvent départager en toute objectivité les projets architecturaux qui leur sont présentés grâce à une illustration fidèle en 3D.

Lors d'un concours d'architecture, les maquettes et autres planches graphiques habituellement présentées aux élus sont hétérogènes et peuvent varier du tout au tout. Les angles de vues et la luminosité choisis par les architectes sont des éléments déterminants dans la mise en avant de leur proposition. Suivant les propositions, les projets peuvent être plus ou moins réalistes. Qui ne s'est pas amusé un jour à comparer l'image d'un concours à la réalité ?
Pourtant, lorsque que les collectivités lancent des appels à projets, elles le font sur la base d'un cahier des charges très précis, auxquels les architectes sont tenus. Leurs décisions doivent être basées sur des critères objectifs, répondant en tout point au cahier des charges et qui pourront sans problème être justifiées si l'utilisation des deniers publics est remise en cause.
"Face à des élus tenus de choisir le meilleur projet sans pouvoir y consacrer tout le temps nécessaire, la mise en valeur esthétique est souvent déterminante, mais il ne faut surtout pas que la forme l'emporte sur le fond", constate Ludovic Oger, Directeur Général d'Arka Studio.

A partir de ce constat, Arka Studio a développé un outil d'aide à la décision original. Il propose en effet aux élus de juger de la qualité d'un projet architectural en visualisant tous les projets dans un environnement identique, avec une luminosité et un angle de vue similaires.
Concrètement, mandaté par la collectivité concernée, Arka Studio intervient dès le dépôt des projets. Elle reprend les données techniques fournies par chaque candidat et les traduit en une représentation graphique 3D réaliste et identique quel que soit le projet. "Bien sûr, nos représentations sont validées par l'architecte qui dispose d'un droit de veto. Ainsi, chaque candidat est traité sur un pied d'égalité et les élus peuvent prendre une décision éclairée sur des critères objectifs, grâce à des simulations 3D correspondant en tout point au cahier des charges et la réalité attendue une fois le projet concrétisé" explique Ludovic Oger.

Depuis le lancement de cet outil d'aide à la décision en 2004, une trentaine de projets ont été sélectionnés. Le coût pour la collectivité varie en fonction de la prestation qui va d'une représentation classique en 3D aux images animées, mais il faut compter entre 1.200 et 2.500 euros par image.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur