En direct

Une serre bioclimatique réchauffera le zoo de Beauval

Christine Berkovicius |  le 15/12/2017  |  SantéCollectivités localesTechniqueBâtimentEnvironnement

Loir-et-Cher -

54 % des Français estiment que le chef de l'Etat doit tenir ses engagements sur Notre-Dame-des-Landes.Ifop/SMA, nov. 2017.

+ 22,2 % Hausse sur un an des mises en chantier en Bretagne, avec 24 811 logements lancés à fin octobre.

+47,5 % de mises en chantier de locaux professionnels dans le Centre au deuxième trimestre 2017, sur un an.

Comme toujours, le ZooParc de Beauval - le plus fréquenté de France avec 1,5 million de visiteurs cette année - voit les choses en grand. Et même en très grand. Pour soigner son attractivité, le parc animalier situé à Saint-Aignan-sur-Cher (Loir-et-Cher), qui abrite quelque 600 espèces d'animaux, va investir 50 M€ d'ici à 2020. Après la maison des hippopotames et la terre des lions ces deux dernières années, le zoo engage une série de nouveaux projets : un immense complexe tropical, un téléphérique, un nouvel hôtel, une salle de congrès, un restaurant…

Le plus impressionnant sera le dôme tropical de 38 m de haut et 100 m de diamètre, une structure vitrée dont la taille - l'équivalent de 10 étages - constitue « une première en France, voire en Europe », se félicite le directeur du zoo, Rodolphe Delord. Imaginé par l'architecte romorantinais Daniel Boitte, qui travaille régulièrement avec le parc, cette serre bioclimatique pourra accueillir 3 000 visiteurs. Elle sera inaugurée en 2020, à l'occasion du quarantième anniversaire du zoo.

Aération optimale. Les travaux de terrassement et de fondation ont commencé en octobre. La structure sera fabriquée et assemblée par CMF Groupe, un industriel de Loire-Atlantique spécialisé dans les bâtiments vitrés, qui s'est vu confier les lots charpente et couverture ainsi que la gestion climatique du bâtiment. Le squelette de la serre (environ 1 000 t) sera composé de gigantesques arches d'acier « sans poteaux intermédiaires, sur lesquelles viendront se poser des sheds , des tuiles de verre double vitrage sur châssis motorisé qui assureront la ventilation », précise Gilles Voydie, chef du projet chez CMF. Trois types de verre seront utilisés selon l'orientation du bâtiment, et l'aération naturelle sera complétée par un brassage vertical de l'air afin d'assurer le confort optimal des animaux et des visiteurs. Compte tenu de l'importance de la structure, les sheds seront assemblés au sol avant d'être soulevés et mis en place par une grue géante.

L'aménagement intérieur, sur plusieurs niveaux, sera ensuite réalisé par d'autres partenaires. Dans la serre, le visiteur serpentera sur des ponts suspendus et des passerelles reliant bassins, cascades et volières. A l'extérieur, la serre, où l'on pénétrera par une grotte, sera complétée par un restaurant de 700 à 800 couverts, des boutiques, une salle de congrès de 600 places, soit 30 M€ de travaux au total pour ce nouveau complexe tropical.

Bébé panda et sa maman. Le zoo de Beauval (700 salariés et 55 M€ de chiffre d'affaires) a aussi lancé la construction d'un quatrième hôtel (124 chambres) et d'un téléphérique, équipe de 12 nacelles, qui transportera les visiteurs entre le secteur des pandas et le dôme, sur 850 mètres. Le marché de 7 M€ a été confié à la société Poma. Les travaux d'enfouissement de la ligne à haute tension de 90 000 volts qui surplombait jusqu'alors le parc seront achevés en mars prochain, et le téléphérique devrait entrer en service un an plus tard, en 2019. D'ici là, les visiteurs pourront découvrir le nouvel aménagement réservé aux ours, loups et guépards, dès le printemps prochain, et surtout le bébé panda né cet été et officiellement baptisé Yuan Meng par sa marraine française Brigitte Macron. L'ursidé sera présenté au public avec sa maman en début d'année.

PHOTO - 10415_656631_k2_k1_1579047.jpg
PHOTO - 10415_656631_k2_k1_1579047.jpg

Commentaires

Une serre bioclimatique réchauffera le zoo de Beauval

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX