En direct

Une rénovation complexe en centre-ville
La vue éclatée du projet fait apparaître la double peau du bâtiment. - © AGENCE ARCHI+TECH

Une rénovation complexe en centre-ville

CHRISTIANE PERRUCHOT |  le 08/02/2019  |  DoubsRénovationRT2012

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Doubs
Rénovation
RT2012
Collectivités locales
Valider

Besançon -

 

Jusqu'à la fin de l'année, l'agence bisontine Archi+Tech pilote le chantier de mise aux normes RT 2012 du siège du Crédit agricole de Franche-Comté (9 000 m2 datant des années 1970 et une extension de 1 230 m2 ). Sur le site, se jouer des contraintes relève parfois de l'exercice d'acrobatie. L'escalier desservant les cinq étages depuis la cour intérieure, livré mi-janvier, en apporte la démonstration. Ses six éléments métalliques, d'une tonne chacun, ont été déposés un à un par une grue, dans un espace d'à peine 200 m2 . La poutre principale de la charpente de la verrière intérieure sera installée ce mois-ci d'un seul tenant de 18 m de long.

Le maître d'œuvre a dû aussi s'affranchir des risques liés à la proximité des caténaires du tramway. « Les éléments ont été glissés avec une grue entre la façade et l'échafaudage. Cette manœuvre a réclamé beaucoup de dextérité », commente Serge Ferrini, l'architecte. Les échafaudages avaient bénéficié d'une protection spécifique pour ces opérations. Autre particularité, la faible hauteur des pièces des bureaux a exclu la solution traditionnelle consistant à dissimuler les réseaux de chauffage et de ventilation dans des faux plafonds. Ceux-ci sont remplacés par des panneaux rayonnants hybrides, collés sous la dalle. Une géothermie sur la nappe alluviale procure chaleur et rafraîchissement.

Approche bioclimatique. « L'approche bioclimatique conduit à trois solutions techniques, selon l'orientation », décrit Serge Ferrini. La façade nord, donnant sur le Doubs, est habillée d'un voilage de verre plissé, fixé à 60 cm de la façade d'origine. Sa double peau assure une ventilation naturelle et reflète la lumière. A l'arrière, les fenêtres double vitrage et les brise- soleil alternent avec un complexe isolant recouvert d'une pierre recomposée. Enfin, la façade sud se pare d'un mur-rideau.

Les travaux s'élèvent à 13,5 M€ HT sur un budget total d'environ 30 M€. Les bureaux d'études FDI, Bellucci, RFR et Amstein + Walthert complètent la maîtrise d'œuvre. Les principaux lots du clos et du couvert se répartissent entre Clivio (fondations spéciales), Verdot (charpente), Charpente Pontarlier ( couverture), SMAC (étanchéité) et Obliger (menuiseries extérieures, verrière).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur