En direct

Une rénovation à l’anglaise pour la Meinau à Strasbourg
L’extension-restructuration reposera sur la morphologie actuelle du stade et doit consolider son insertion dans le quartier de la Meinau. - © Populous - Rey-de Crécy/Luxigon

Une rénovation à l’anglaise pour la Meinau à Strasbourg

Christian Robischon (Bureau de Strasbourg du Moniteur) |  le 05/01/2021  |  Bas-RhinStrasbourgStade

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Projets
Bas-Rhin
Strasbourg
Stade
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

L’agence Populous de Londres, connue pour de nombreuses réalisations de stades de football, a remporté le concours pour la restructuration-extension de celui de Strasbourg d’ici à 2025.

Il revient aux Londoniens de Populous de dessiner la rénovation du stade de la Meinau de Strasbourg (Bas-Rhin). L’agence anglaise d’architectes a remporté le concours de maîtrise d’œuvre qui l’avait mise en compétition, au dernier tour, avec sa compatriote KSS Group, l’allemand HPP et les Français SCAU et 2Portzamparc. Le club, le Racing-Club Strasbourg Alsace (RCSA), et les collectivités locales ont dévoilé le verdict ce 5 janvier.

Sur le même sujet Allez les archis !

Le lauréat est un abonné des enceintes prestigieuses de football, principalement en Angleterre où il a signé la rénovation de Wembley et la construction des nouveaux stades d’Arsenal (Emirates Stadium) ou de Tottenham à Londres. Il a également conçu l’Aviva Stadium à Dublin (Irlande) et, en France, le Groupama Stadium de Lyon.

A Strasbourg, l’agence londonienne est associée à sa consœur alsacienne Rey-de Crécy, à l’économiste C2Bi et aux bureaux d’études OTE Ingénierie (structure et fluides), Maffeis (enveloppe), Otelio (environnement), Vanguardia (acoustique), ME Engineers (éclairage sportif) et Cronos Conseil (sûreté-sécurité).

Son projet devra respecter l’enveloppe budgétaire, confirmée mardi à 100 millions d’euros HT toutes dépenses confondues, qu’apporteront l’Eurométropole de Strasbourg (50 %), le conseil régional du Grand Est (25 %), la Ville de Strasbourg (12,5 %) et la nouvelle Collectivité européenne d’Alsace qui succède au conseil départemental du Bas-Rhin.

Sur le même sujet Pour rénover son stade de la Meinau, Strasbourg va la jouer classique

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Une rénovation à l’anglaise pour la Meinau à Strasbourg

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

(Ré)investir les toits

(Ré)investir les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Lire et concevoir un paysage

Lire et concevoir un paysage

Date de parution : 10/2020

Voir

Utiliser la couleur dans un projet d'architecture

Utiliser la couleur dans un projet d'architecture

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil