En direct

Une remorque pour transporter et pointer son échafaudage

le 28/10/2011  |  ImmobilierLogementTechniqueBâtimentEurope

maisons individuelles -

Les grandes entreprises françaises de construction ont pour la plupart renoncé à acheter leurs échafaudages. Elles préfèrent les louer car ils sont trop compliqués à gérer. Mais ce n’est pas le cas des petites et moyennes entreprises qui, elles, restent attachées à la propriété. « Les chantiers que réalise un artisan sont souvent de même nature. Il y utilisera à chaque fois le même matériel qui sera amorti rapidement », calcule Dominique Métayer, chef d’entreprise et membre de la Confédération des artisans et petites entreprises du bâtiment (Capeb). Il n’empêche, les artisans sont confrontés aux mêmes problèmes : une multitude d’éléments disparates, un rangement compliqué, un stockage volumineux, des pièces perdues qui paralysent le chantier. C’est pour résoudre ces problèmes récurrents que la Capeb s’est rapprochée du constructeur Layher dans l’espoir de trouver une solution. Elle apparaît aujourd’hui sous la forme d’une remorque dédiée. Cet accessoire, composé de coffres, de berces et de compartiments, sert de rangement aux éléments d’échafaudages Layher de type « Eurofaçadacier » ou « Eurofaçadalu ». Tous les éléments y ont leur place : planchers, plinthes, cadres, garde-corps, pour un transport en toute sécurité. Pesant 350 kg à vide et 975 ou 1 200 kg pleine selon qu’elle est chargée par de l’acier ou de l’aluminium, la remorque s’attèle à l’arrière d’un véhicule utilitaire léger. « Le gros avantage réside surtout dans l’inventaire que cette remorque oblige à faire. Un élément manquant laisse un emplacement vide bien visible, ce qui n’est pas le cas lors d’un transport en vrac dans la benne de la camionnette », se félicite Dominique Métayer pour qui cette fonction de « pense-bête » réduira les pertes et contribuera à amortir l’achat du matériel. La remorque contient de quoi monter 82 m² d’échafaudage. Or il en faut, en moyenne, 150 m² pour la façade d’un pavillon. La plupart des artisans devront donc acheter deux remorques ou faire la navette entre le chantier et le dépôt. Layher promet de résoudre rapidement le problème en lançant une remorque plus grosse qui contiendra de quoi couvrir une façade complète. Mais il n’est pas sûr que ce matériel reste tractable par un véhicule léger. Gilles Rambaud

PHOTO - 590352.HR.jpg
PHOTO - 590352.HR.jpg
PHOTO - 590351.HR.jpg
PHOTO - 590351.HR.jpg
Chariots - Bobcat se donne un look

Bobcat a fait appel au cabinet MBD design pour dessiner la silhouette de sa nouvelle gamme de chariots télescopiques. Elément le plus spectaculaire : la cabine asymétrique et son pare-brise arrière courbé qui offre une bonne visibilité vers l’arrière droit. « Outre les aspects pratique et esthétique, ce design a aussi pour fonction de personnaliser la marque et permettre son identification immédiate », commente le cabinet de design.

Nacelles - Attention au calage

L’International Powered Access Federation (IPAF) vient de lancer une nouvelle campagne de sécurité préconisant une évaluation appropriée de l’état des sols ainsi qu’une utilisation adéquate des stabilisateurs, vérins de stabilité et plaques de calage. Le message est clair : les plaques de calage doivent toujours être utilisées pour les nacelles élévatrices équipées de stabilisateurs.

grande hauteur

317 m

C’est la hauteur de la grue à tour ancrée le long de la façade de « The Shard », une tour en construction à Londres. C’est une Terex Comedil à flèche relevable, une cinématique majoritairement utilisée en Grande-Bretagne car elle réduit le périmètre de survol.

Commentaires

Une remorque pour transporter et pointer son échafaudage

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX