En direct

Une protection durable des armatures à béton

philippe donnaes |  le 21/06/2002  |  BétonRénovationProduits et matérielsTravaux publics

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Béton
Rénovation
Produits et matériels
Travaux publics
Valider

L'Unité d'habitation de Firminy (42) conçue par Le Corbusier, dont les couloirs et les façades sont classés Monument historique, souffre d'une pathologie assez classique pour un bâtiment datant des années 1960. Des désordres résultant de la carbonatation et de la corrosion des aciers. « Ce processus étant amplifié par l'utilisation d'un béton très poreux, avec un faible enrobage des armatures », précise Richard Guérin, le responsable division entreprise de Fosroc. Le phénomène de dégradation était particulièrement important au niveau des jonctions entre les voiles verticaux, coulés en place, et les dalles horizontales préfabriquées, suite au mauvais traitement lors de la mise en oeuvre de ces points singuliers (remplissage et vibrations insuffisantes des bétons).

Un système sans courant rapporté

D'où la décision de réhabiliter l'ensemble du bâtiment. Le projet, démarré en janvier, représente vingt-quatre mois de travaux. Contraintes principales : l'obligation de restituer un état de surface identique à l'original, autrement dit « un aspect lisse, dans les zones de balcons au niveau des dalles préfabriquées, et une finition d'apparence granuleuse sur les autres parties des façades », précise Romain Samsoen, le chef de chantier de Freyssinet. Un vrai casse-tête technico-esthétique, si l'on sait que certains des garde-corps, fortement endommagés, ont dû être démolis à 90 % !

Autre impératif du projet : la mise en oeuvre d'un système cathodique autonome, capable d'assurer une protection durable des armatures, afin de garantir la pérennité de l'édifice. C'est le procédé Renderoc Galvashield, de Fosroc (service lecteurs no 391), qui a été retenu. « Cette application constitue la première opération que nous réalisons sur un bâtiment et une de nos plus importantes références en cours », souligne Christophe Joly, l'assistant division entreprise.

Rappelons que ce système galvanique, qui fonctionne donc sans courant extérieur, consiste à introduire, lors des travaux de réhabilitation, une anode sacrificielle de zinc enfermée dans une enveloppe spécialement conçue pour faciliter la migration électrochimique et prévenir la formation d'une pellicule de passivation. Cet élément, en forme de pastille de quelques centimètres de diamètre, est relié directement aux aciers par l'intermédiaire de fils de fixation, le montage créant une pile qui assure la migration des ions de chlore libérés dans le béton vers les unités de zinc. Bref, la protection, dans un large rayon, des armatures avoisinantes. Ce sont entre 400 et 600 pastilles qui seront mises en oeuvre sur le chantier - des mesures de courant systématiques, déterminant les potentiels électriques dans les aciers, sont effectuées à l'avancement afin d'évaluer la nécessité d'implanter ou non une pastille dans la zone étudiée -, chacune d'elle étant ensuite enfermée dans un mortier Rendheroc HB 40 : un produit à porosité spécifique qui maintient le taux d'humidité nécessaire au fonctionnement de la pile, tout en assurant une résistivité suffisante pour autoriser le retour des ions vers l'anode sacrificielle.

MAITRE D'OUVRAGE : Office public d'Hlm de Firminy.

MAITRE D'OEUVRE : J.-F. Grange Chavanis.

BUREAU DE CONTROLE : Socotec.

OPC : Bernard Petit coordination.

SPS : ACS.

ENTREPRISE : Freyssinet.

PHOTO :

FIRMINY. Les pastilles, de quelques centimètres de diamètre, sont reliées aux armatures dans les zones révélant la présence de potentiels électriques de corrosion.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur