En direct

Une première opération mixte en PPP

Jean-Philippe Defawe |  le 03/05/2013  |  Collectivités localesLoire-AtlantiqueFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Loire-Atlantique
France entière
Valider
Nantes -

Et si, pour paraphraser le sociologue Pierre Bourdieu et l’architecte Rudy Ricciotti, la promotion aussi était un sport de combat ? Un combat que compte bien remporter OCDL, la filiale du groupe Giboire qui termine le chantier du premier partenariat public-privé (PPP) passé par la Ville de Nantes pour un gymnase inséré dans un ensemble de bureaux de la ZAC du Pré Gauchet (Malakoff-Euronantes gare). « Nous sommes dans une stratégie de long terme. Les quelque 14 000 m 2 de bureaux sont réalisés entièrement en blanc sur nos fonds propres et nous assumons le risque de vacances », déclare Philippe Camus, directeur régional d’OCDL.

Double complexité

Autre risque de l’opération : sa double complexité (PPP et mixité des fonctions). « Nous avons choisi de réaliser un gymnase dans un bâtiment pour des enjeux d’intégration urbaine. A partir de là, divers montages étaient possibles dont le plus pertinent nous a semblé être le PPP », explique Benoist Pavageau, directeur général des services de Nantes et Nantes Métropole. Après une procédure de dialogue compétitif entre Vinci Construction et OCDL, le promoteur breton a été retenu en juillet 2011. Le contrat de partenariat de 25 ans s’élève à 3,78 millions d’euros HT (sur un investissement total de 40 millions TTC). La Ville, qui a apporté les terrains et une subvention de 1 million d’euros, versera un loyer annuel de 17 590 euros HT pour les gros entretiens.
Le projet architectural, conçu par le cabinet parisien ECDM propose, sur un niveau de parking souterrain, un gymnase en façade entouré de deux immeubles en R 8 qui sont reliés en fond de parcelle par un bâtiment-pont en R 3 supporté par une structure métallique en « V », d’où le nom de « Véo » donné au programme.

Première en France

Les bâtiments largement vitrés (double et triple vitrage respirant avec stores intégrés) sont isolés par l’extérieur et seront conformes à la RT 2012, gymnase inclus (une première en France). Raccordés au réseau de chauffage urbain, les bureaux seront rafraîchis par un système de poutre froide qui permet la modularité des plateaux (230 à 2 000 m 2 ). La façade alterne vitrages, bardage Inox et béton avec, en fronton du gymnase, la reproduction d’un détail de ballon de basket-ball en lasuré orange Hermès. Démarrés début 2012, les travaux, menés par Quille Construction, seront terminés fin juin (gymnase) et en fin d’année (bureaux). Le bon déroulement du chantier a conforté la Ville dans son choix de PPP. Elle prévoit d’en lancer un autre pour un parking de 500 places à proximité.

PHOTO - 721038.BR.jpg
PHOTO - 721038.BR.jpg - © Groupe GIBOIRE

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur