En direct

Une
- ©

Une "politique de civilisation" portée par l'urbanisme et l'architecture

Defawe Philippe |  le 08/01/2008  |  France entièreCollectivités localesArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Réalisations
Collectivités locales
Architecture
Valider

Lors d'une conférence de presse-fleuve mardi à l'Elysée, le président de la République, Nicolas Sarkozy a relancé le chantier du "Grand Paris" présenté comme un exemple de la "politique de civilisation" qu'il entend conduire en 2008.

A deux mois des élections municipales, Nicolas Sarkozy a relancé le débat sur le "Grand Paris", projet d'urbanisme pour permettre à la capitale de "redevenir la plus belle ville du monde".
"La situation de l'agglomération parisienne est devenue inacceptable. La dureté de la vie que l'on impose à un trop grand nombre de ses habitants, les coûts humains, écologiques, sociaux qu'engendrent ces dysfonctionnements ne sont pas supportables. Paris doit retrouver sa vitalité, son rayonnement, son attractivité, sa créativité. Paris doit redevenir pour le monde entier le symbole d'un art de vivre, de la plus belle ville du monde, que de nouveau elle étonne, elle fascine", a souhaité le chef de l'Etat.
Pour le chef de l'Etat, "la grande métropole que constitue l'agglomération parisienne doit être considérée dans sa globalité. L'agglomération parisienne forme un tout".
"Cette réflexion ne doit pas être engagée d'abord sous l'angle des institutions, de la gouvernance, mais sous l'angle de l'urbanisme, de l'architecture, de la sociabilité, de la convivialité, de la qualité de vie, de la place de l'homme dans la ville", a ajouté M. Sarkozy.

Le chef de l'Etat avait évoqué ce projet de "Grand Paris" le 17 septembre dernier à l'occasion de l'inauguration de la Cité de l'Architecture et du patrimoine au Palais de Chaillot. "La question pour nous n'est pas de penser les six mois qui viennent mais le siècle qui s'ouvre" déclarait-il à l'époque. "Quarante ans après la démarche lancée par le général de Gaulle et le préfet Paul Delouvrier, nous devons réparer les erreurs commises dans le passé - car il y a eu des erreurs - en veillant à créer de vraies villes dans nos banlieues, avec des espaces publics, des services, et tout simplement des lieux de sociabilité. Nous devons aussi les intégrer davantage à la capitale par des moyens de communication adaptés. Il n'y a pas les élus de la capitale et les élus de la périphérie, c'est la même région, le même espace".
Un constat qui semble être partagé par l'un des principaux élus intéressés, le maire de Paris, Bertrand Delanoë qui revendique l'idée même du grand Paris. "Avant même 2001, j'ai posé la question de l'organisation institutionnelle de l'agglomération parisienne" déclarait M. Delanoë au JDD le 23 septembre dernier. "L'intérêt du chef de l'Etat sur ce sujet ne me pose aucun problème, sinon celui de la méthode employée".

Sur la méthode justement, Nicolas Sarkozy reste fidèle à son image. "Je vais m'impliquer personnellement dans ce dossier", a-t-il assuré. "Je ne laisserai pas ce projet s'enliser. Je ne laisserai personne le bloquer".
Nicolas Sarkozy a toutefois promis que "tout sera fait en concertation, en association avec les Franciliens, leurs élus, les maires, les conseils généraux, le conseil régional".

Nicolas Sarkozy a présenté ce chantier comme un exemple de la "politique de civilisation" dont on avait beaucoup parlé lors de ces vœux aux Français et qu'il entend conduire en 2008. "L'urbanisme et l'architecture sont des leviers profonds de la politique de civilisation. On n'en parle jamais", a déploré le président.

Jean-Philippe Defawe

Une réaction, une suggestion... Ecrivez-nous !

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur