En direct

Une place en billes d'argile

GUILLAUME DELACROIX |  le 24/01/1997  |  TravailTransports mécaniquesTransportsParisAménagement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Travail
Transports mécaniques
Transports
Paris
Aménagement
Valider

Sommaire du dossier

  1. Chantiers d'hiver : les remblais allégés
  2. Remblais : la maîtrise du polystyrène
  3. Une place en billes d'argile
  4. AVIS TECHNIQUES PUBLIES
  5. 1 mm de tolérance sur le parvis du Stade de France !
  6. Les laitiers d'aciérie ont trouvé leur stabilité
  7. 140 000 m2 de revêtement aéronautique
  8. Quand les routiers font de l'assainissement
  9. NOTES D'INFORMATION PUBLIEES
  10. L'A20 en noir et blanc
  11. Des techniques éprouvées, pour le revêtement des chaussées
  12. Béton armé continu sur un enrobé
  13. Adapter l'étanchéité à l'ouvrage
  14. Granulats : responsabilité du producteur
  15. Où en est la recherche ?
  16. La chasse au bruit devient une des priorités
  17. Des matériaux recyclés performants
  18. L'enrobage reste une question fondamentale
  19. Matériels de chantier Contrôle des enrobés
  20. MATERIEL DE CHANTIER Colmatage des fissures
  21. Matériels de chantier Marqueuse pour dosage inversé
  22. Matériels de chantier Fraiseuse à chenille escamotable
  23. Matériels de chantier Largeur de fraisage de 0,5 à 2 m
  24. Matériels de chantier Un tandem de 7 t
  25. MATERIAUX Isolation-étanchéité circulable
  26. MATERIAUX Revêtement à structure métallique
  27. MATERIAUX Microbéton bitumineux pour couche de roulement
  28. MATERIAUX Enrobés silencieux
  29. MATERIAUX Enrobé coulé à froid
  30. MATERIAUX Bitumes pour voirie
  31. MATERIAUX Granulats froids mousse de bitume chaud
  32. Les routes du XXIe siecle
  33. La route communicante au service de la sécurité et du confort de l'usager
  34. Routes : le virage écologique
  35. «Prévoir le recyclage d'une chaussée dès sa conception»
  36. «Des projets d'implantation aux abords des grandes agglomérations»
  37. Régénérer la couche de roulement par retraitement
  38. «Maîtriser la rupture des émulsions de bitume»
  39. Les différentes couches constituant la route

-Couvrir un parking sous-dimensionné. -Un remblai d'une densité de 0,45.

Concurrentes du béton de polystyrène, du schiste expansé ou du Nidaplast, les billes d'argile ont été choisies pour remblayer la terrasse d'un parking souterrain, place Chalon à Paris.

« Il fallait faire face à deux contraintes opposées, explique Alfred Michel, conducteur de travaux : le respect des charges admissibles, sur un édifice qui n'a pas été dimensionné pour porter un remblai classique ; la garantie d'une portance minimale, pour les charges d'exploitation. »

Les billes d'argile expansée répondent à cette problématique, en offrant deux autres avantages : la pérennité de l'ouvrage, en facilitant les interventions d'entretien, et les qualités drainantes.

« Les billes sont fabriquées dans un four rotatif à 1 200 °C, précise Eric Duleroy, représentant le fabricant TBF. La granulométrie est variable (ici : 8/16), pour un matériau de 0,45 de densité, avec 40 % de vides. » Sur la place Chalon, l'originalité vient des quantités employées : 5 000 m3, sur des épaisseurs variant de 0,65 à 2,25 m.

« Elles sont mises en oeuvre en sandwich sur la protection d'étanchéité asphaltée du toit-terrasse, ajoute Jean-François Lagrange, maître d'oeuvre : une couche de billes de 50 cm, enveloppée dans un géotextile utilisé comme anticontaminant, pour faire barrage aux fines et maintenir le pourcentage de vides et la capacité de drainage ; une couche de grave de scalpage de 10 cm (du béton concassé amélioré, de densité 1,8) ; puis, à nouveau des billes, etc. »

Une dalle en béton armé B25 couvre finalement le tout, et porte un dallage en granit posé sur un mortier, ou un revêtement en asphalte.

FICHE TECHNIQUE

Maître d'ouvrage : Semaest.

Maître d'oeuvre : Sechaud et Bossuyt.

Architectes : Stanislas Fiszer, Amiot Lombard.

Entreprise : Quillery Environnement urbain.

Coût : 3,2 millions de francs HT.

Délai : dix mois, livraison fin mars 1997.

PHOTO : La mise en oeuvre des billes à la pelle nécessite beaucoup d'attention de la part du personnel qui risque de s'y enfoncer, ou de glisser.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil