En direct

Une oeuvre de Jean-Pierre Raynaud détruite au marteau-piqueur

Defawe Philippe |  le 16/01/2008  |  France entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Valider

Une oeuvre estimée à 100.000 euros de Jean-Pierre Raynaud a été détruite mardi à coups de marteau-piqueur à la suite d'un véritable dialogue de sourds entre le plasticien et le propriétaire de l'oeuvre, qui n'ont pu s'entendre, a constaté l'AFP.

L'oeuvre d'art, une sorte de grand reliquaire de 3 m x 3 m construit en 1986 en parpaings et recouvert de carreaux de faïence, fiché dans le hall d'un immeuble de bureaux du XVIIe arrondissement de Paris, a été détruite en présence d'un huissier par la volonté de son propriétaire et propriétaire de l'immeuble, avec l'accord de l'artiste.

Selon Eric Neubauer, propriétaire et président du groupe du même nom (concessions automobiles), l'autorisation écrite de déplacer l'oeuvre, avant travaux dans l'immeuble, a été demandée en vain depuis avril dernier à l'artiste. Ce dernier, selon M. Neubauer, a par ailleurs réclamé 70% du produit d'une éventuelle vente aux enchères de l'oeuvre, estimée 100.000 euros.

Pour l'artiste, interrogé par l'AFP, le déplacement pouvait parfaitement être envisagé "mais pas fait n'importe comment" et la discussion a été laissée en suspens. M. Raynaud a par ailleurs farouchement nié avoir demandé une quelconque somme, cette affirmation relevant selon lui de la "calomnie et de l'insulte". Indigné, il a alors accepté que son oeuvre soit détruite.

Les deux parties n'ont pu, chacune de leur côté, que tirer un constat d'échec. L'artiste, même si "cela lui est égal" de voir l'oeuvre détruite, a rappelé que pour la justice la destruction d'une oeuvre d'art était un acte aussi grave que "celui de tirer sur quelqu'un avec un revolver". Eric Neubauer, s'affirmant "consterné", a estimé que c'était "détruire un morceau de vie".
©AFP

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur