En direct

Une nouvelle vie pour le zoo de Vincennes
Visite commentée du futur zoo de Vincennes avec Geneviève Biraud-Bridenne, directrice des jardins botaniques et zoologiques (Muséum d'Histoire Naturelle) - © © Paris.fr

Une nouvelle vie pour le zoo de Vincennes

Adrien Pouthier |  le 17/03/2010  |  Architecture

Grâce à un partenariat public-privé, les travaux, estimés à 133 millions d'euros, devraient commencer en 2011. Quatre ans à patienter avant de retrouver le Grand Rocher, découvrir la Grande Volière et les vivariums. Le projet en vidéo, et les documents d'archives racontant le zoo lors de son inauguration en...1931

En gestation depuis 2005, le grand chantier de rénovation du zoo de Vincennes, destiné à améliorer le confort des animaux et à moderniser l'accueil du public, va enfin débuter. La complexité du dossier tant sur le plan technique que juridique et l'impossibilité à mobiliser des ressources financières suffisantes ont contribué à choisir le partenariat public-privé. Les signatures des conventions de financement et contrats de partenariat ont eu lieu le 24 février entre le Muséum national d'Histoire naturelle, l'Etat, Chrysalis (émanant de Bouygues Construction) et la Ville (propriétaire du terrain).

Le coût total des travaux est estimé à 133 millions d'euros. Le financement du projet est constitué de fonds propres apportés par les actionnaires du groupement et par une dette apportée par la Caisse des Dépôts, le Crédit Foncier de France et la Caisse d'Epargne Ile-de-France.

La durée totale de réalisation sera de 46 mois. Elle comprend une phase d'obtention des autorisations administratives qui dure 19 mois et une deuxième phase qui correspond aux 27 mois de travaux. Les travaux pourraient donc démarrer en septembre 2011 pour une ouverture au public en mars-avril 2014.
Bouygues Construction sera en charge des travaux et de l'entretien/maintenance du site pendant 25 ans (le MNHN conserve les missions alimentaires, scientifiques et pédagogiques et la gestion des recettes annexes : boutique, restauration...).

La maîtrise d'oeuvre du projet est assurée par un groupement constitué principalement de l'atelier Jacqueline Osty et associés (paysagiste), des cabinets d'architecture Bernard Tschumi urbanistes Architectes et Synthèse Architecture, et de Setec Bâtiment (ingénierie).

Le projet

Pour atteindre les objectifs d'immersion et de restitution des milieux naturels des animaux, architectes, paysagistes et zootechniciens ont mis en oeuvre un projet de paysage fait de reliefs, et plantés d'une végétation dense et diverse où le bâti se fera discret et camouflé. Des points de vision seront intégrés aux paysages et aucune vue sur un animal n'aura lieu à travers une clôture ou un grillage. Les points d'observation sur les volières seront vitrés et pour les enclos, le visiteur sera séparé de l'animal par un fossé planté.

Le visiteur sera invité à découvrir les animaux "chez eux". Plus de classification par espèce - les lions ici, les singes là - mais une répartition par écosystèmes mêlant mles espèces de tous genres.

Dès l'entrée principale, le visiteur sera mis en condition d'immersion en pénétrant dans une structure de volière colonisée par un réseau de plantes grimpantes (lierres, clématites...), sorte de clairière urbaine sonore de bruissements d'animaux. Après cette mise en ambiance, le visiteur va plonger dans le monde de la biodiversité en traversant les six biozones qui se déroulent sur un cheminement de 4 km par étapes successives.

  1. La biozone Patagonie: pampa, côte rocheuse, forêt andine où on trouvera nandous, otaries, pumas et petits cervidés...
  2. La biozone Sahel-Soudan: savane arborée, savane arbustive, savane rase et delta africain pour les lions, rhinocéros blancs, oryx, girafes...
  3. La biozone Europe: forêt de conifères et forêt de feuillus pour les loups, lynx, gloutons, loutres...
  4. La biozone Guyane: forêt tropicale humide qui abritera jaguars, singes, tapirs, iguanes, anacondas...
  5. La biozone Madagascar: forêt humide de l'Est, forêt sèche de l'Ouest pour les lémuriens, grands hapalémurs..
  6. La biozone Afrique équatoriale, provisoirement remplacée par la biozone Australie qui abritera les marsupiaux.

Les éléments phares

3 structures phares marqueront l'identité du nouveau zoo.

  • Le Grand Rocher cet élément emblématique (65 m de haut, 354 marches), entièrement restauré en 1997, va continuer à perpétuer la mémoire du lieu.
  • La Grande Volière: dans la continuité du Grand Rocher, une nouvelle volière pénétrante sera accrochée (plus de 2 000 m2) et habitée par des oiseaux en vol libre
  • La Grande Serre: Conçue pour recréer les conditions tropicales humides et présenter les espèces animales de Guyane et Madagascar, cette voûte de verre, très épurée, de 100 m de long et de 40 m de large, occupera l'emplacement de l'ancien Rocher des Singes.
  • Les vivariums: une nouveauté du zoo, la présence de vivariums au sein des biozones permettra de présenter des espèces très variées de reptiles, d'amphibiens et d'invertébrés.

Vision du futur zoo de Vincennes et son fameux rocher
Vision du futur zoo de Vincennes et son fameux rocher
Chrysalis

Les groupes Caisse des Dépôts, Caisse d'Epargne, Icade et Bouygues Construction ont formé en 2006 le groupement CHRYSALIS , candidat à la rénovation du Parc zoologique de Paris.
En signant un contrat de partenariat avec le Muséum national d'Histoire naturelle, CHRYSALIS s'engage à financer, concevoir, construire et entretenir pendant 25 ans le Parc zoologique de Paris.

Commentaires

Une nouvelle vie pour le zoo de Vincennes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX