En direct

Une nouvelle école conçue avec les habitants

Clotilde de Gastines |  le 09/02/2018  |  Collectivités localesLoire-Atlantique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Loire-Atlantique
Valider
Nîmes -

Ala rentrée 2019, les enfants du Mas de Mingue troqueront leur vétuste école « Pailleron » pour un pôle éducatif avec vue panoramique sur la garrigue et la plaine de Nîmes. L'ensemble comprendra 15 classes élémentaires, ainsi qu'une médiathèque, un jardin, une salle polyvalente et un atrium ouverts au public même le week-end.

Désenclavement. L'objectif de la Ville, maître d'ouvrage, est triple : désenclaver ce quartier prioritaire, impliquer les parents dans la réussite éducative de leurs enfants et favoriser la mixité sociale, car le taux d'évitement de la carte scolaire était jusqu'à présent de 37 %. Pour cela, la nouvelle école sera située à la lisière du nouveau quartier du Mas de Teste (181 logements en locatif aidé livré par Amétis ; architecte François Fontès, en 2016) et des résidences de fonction de la police et de la gendarmerie (groupe SNI).

« L'école s'étagera sur trois longues terrasses successives surmontées d'un toit en casquette légèrement plissé », détaille l'architecte Frédéric Devaux. L'agence MDR (Matte-Devaux-Rousseau) a « systématisé les vues » et travaillé l'inertie de matériaux biosour-cés : structure en béton Ecocem, faux plafond et menuiseries en bois. Les 900 m2 de panneaux photovoltaïques à cristallins couvriront les besoins énergétiques du bâtiment labellisé BDM niveau argent (visant l'or après exécution).

Coût estimé à 12,5 M€. Enseignants, parents d'élèves, services techniques, police et pompiers ont contribué à définir le programme au sein d'un groupe animé par l'agence de conseil en processus participatif Wigwam (Nantes), une anthropologue et un sociologue. Après le concours, des ateliers de concertation ont eu lieu à toutes les étapes du projet, qui entre désormais dans la phase d'appel d'offres. Le lot terrassement sera clôturé mi-février, le lancement des autres lots est imminent pour que le chantier démarre avant l'été. Le coût total est estimé à 12,5 M€ HT, financé en partie par l'Anru. La démolition de l'école Albert-Camus et la réfection du collège lanceront la réhabilitation générale du quartier.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur