En direct

Une nécessaire politique de rééquilibrage pour le logement

le 22/09/2017  |  ImmobilierLogementCollectivités localesTechniqueBâtiment

Avec un taux de logements sociaux de 19 %, le Grand Avignon est loin d'être dans les clous de la loi SRU (25 %). Le déficit ne concerne pas Avignon, qui concentre près de 80 % du parc HLM de l'agglomération, mais 10 communes soumises à l'obligation de rattrapage au titre de l'article 55 de la loi SRU (1). Dans la dernière mouture de son programme local de l'habitat voté fin 2015, l'inter communalité souhaite rééquilibrer l'offre en concentrant la production sur ces communes : en 2017, elles devront construire 585 HLM, soit 88 % de la production globale escomptée.

Dans cet effort de rattrapage, Morières-lès-Avignon a été la première à signer un contrat de mixité sociale avec l'Etat dès le mois de juin 2016. Cette commune de 8 200 habitants de la frange orientale de la Cité des papes, dont le maire (PS) Joël Granier est également vice-président délégué à l'habitat du Grand Avignon, déploie une politique de construction intensive. Avec plus de 565 logements en cours de développement d'ici à cinq ans, dont 40 % d'HLM, Morières donne le « la ». « L'ambition inscrite dans le PLU voté en 2012 est d'arriver à 9 500 habitants d'ici à 2020 avec un taux de 14 % de logements sociaux contre 9 % aujourd'hui », explique Michel Boléa, l'adjoint à l'urbanisme.

Répondre à la demande. « Il s'agit aussi de répondre à la demande à l'échelle du bassin de vie avignonnais. Ici, les logements disponibles trouvent preneurs très rapidement », ajoute Jean-Michel Seffusatti, directeur général des services de la commune.

Trois opérations sont engagées : un ensemble de 135 logements (dont 99 logements locatifs sociaux, LLS) dans le centre-ville (promoteur : Nouvel Habitat, bailleur : Mistral Habitat) livrable début 2018 ; l'écoquartier des Oliviers, pièce urbaine de 173 logements (dont 70 LLS) développée par Grand Delta Habitat sur des friches agricoles en entrée de ville (livraison fin 2019) ; le projet des Sumelles, un ensemble de 257 logements (dont 42 % LLS) qui verra le jour à partir de 2020 sur une dent creuse de 7 ha nichée au beau milieu du tissu pavillonnaire, à l'orée du centre-ville.

PHOTO - 9066_573355_k2_k1_1394314.jpg
PHOTO - 9066_573355_k2_k1_1394314.jpg

Commentaires

Une nécessaire politique de rééquilibrage pour le logement

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX