En direct

Une mue raisonnable pour le périphérique parisien
Pour et après les jeux olympiques et paralympiques de 2024, le périphérique parisien évoluera vers une réduction des files de circulation et un renforcement de la végétalisation sur son emprise comme sur ses abords. - © Atlantis - stock.adobe.com

Une mue raisonnable pour le périphérique parisien

 Marie-Douce Albert |  le 18/05/2022  |  ParisAnne HidalgoMobilitéAménagement de voirieEmmanuel Grégoire

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paris
Urbanisme
Anne Hidalgo
Mobilité
Aménagement de voirie
Emmanuel Grégoire
JO 2024
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Alors que le décret définissant le parcours de la voie olympique réservée des Jeux de 2024 est paru au début du mois, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a fait le point, le 18 mai, sur un plan «de transformation progressive et concertée» du boulevard circulaire.
 

Le périphérique, inévitable territoire de négociation. Quand Anne Hidalgo, la mairie socialiste de Paris en pleine reprise de [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Une mue raisonnable pour le périphérique parisien

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil