En direct

Une machine de conception et de fabrication allemande

le 16/12/2011  |  France entièreInternationalEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
International
Europe
Valider

Même derrière le logo d’une marque française ou suédoise se cache une machine « Made in Germany ». Mais les Chinois vont peut-être bouleverser la donne.

Les Japonais ne jurent que par la minipelle, les Américains par la minichargeuse de type Skid Steer et les Allemands par la chargeuse urbaine articulée. Inventeurs du concept, ils en restent les principaux acheteurs : 5 500 unités vendues outre-Rhin en 2010 contre 980 en France. Dans notre pays les ventes progressent depuis une quinzaine d’années, l’association d’une minipelle et d’une chargeuse articulée se substituant au tractopelle, machine qui resta longtemps la préférée des petits chantiers mais qui a tendance à disparaître à cause de son manque de maniabilité.

Les acheteurs à 65 % des loueurs

Machine allemande, donc fabrication allemande. Les spécialistes de ce matériel s’appellent Zettelmeyer, Atlas-Weyhausen, Schaeff, Ahlmann, noms pour la plupart disparus au fil des rachats par les grands groupes, qui ont cependant tous conservé les usines germaniques et leurs bureaux d’études. Les acheteurs de chargeuses urbaines sont à 65 % des loueurs. Mais au-delà des entreprises de travaux publics d’autres marchés s’ouvrent pour cette machine : les négociants en matériaux, les paysagistes, les éleveurs qui s’en servent pour curer les étables, et les industriels, notamment ceux du secteur du recyclage et de la valorisation. Les collectivités locales s’y intéressent aussi, d’autant que cet engin possède une excellente motricité et peut faire un bon matériel de viabilité hivernale.
Impossible de ne pas évoquer la Chine, où il se fabrique chaque année 165 000 chargeuses sur pneus, soit 80 % de la production mondiale. Essentiellement destinées au marché domestique, elles sont sensiblement plus grosses que les occidentales. Plus rustiques aussi. Mais l’habitude est prise de les utiliser et le développement urbain du pays va pousser à réduire leur taille. Les futurs spécialistes s’appellent XCMG, SDLG, Sany, Liugong… Pas sûr que ces noms-là soient rachetés par les grands groupes.

Les parts de marché en france

les 5 principaux acteurs

GRAPHIQUE - 604885.BR.jpg
GRAPHIQUE - 604885.BR.jpg - © (*) EstimationSource : Off-Highway research
GRAPHIQUE - 604886.BR.jpg
GRAPHIQUE - 604886.BR.jpg - © Source : Le Moniteur
Les 5 principaux acteurs Volvo

CA 2010 : 5 milliards de dollars.
Effectif : 15 000 personnes.
Matériels : pelles, chargeuses, tombereaux, matériels routiers.

D’abord présent sur le marché des chargeuses de carrière, Volvo a investi celui des machines plus petites en rachetant Zettelmeyer Baumashinen en 1991. C’est aujourd’hui le numéro un de la spécialité. Si le suédois a introduit dans ces chargeuses des composants et un design communs aux autres machines du groupe, il conserve cependant l’usine allemande.

atlas weyhausen

CA 2010 : N.C.
Effectif : 190 personnes.
Matériels : chargeuses, compacteurs.

Atlas Weyhausen fabrique des chargeuses depuis 1971. C’est une entreprise qui fut à une époque beaucoup plus importante qu’elle ne l’est aujourd’hui. Elle fabriquait également des pelles et des grues, rachetées par Terex. Les chargeuses ne faisaient pas partie de cette transaction et sont toujours restées dans le giron de la famille Weyhausen.

Terex

CA 2010 : 4,4 milliards de dollars.
Effectif : 16 300 personnes.
Matériels : grues à tour, grues mobiles, matériels de terrassement, nacelles, concasseurs et cribles, grues portuaires.

Terex a ajouté les chargeuses sur pneus à son catalogue en rachetant l’allemand Schaeff. Le groupe américain affiche ses ambitions dans le matériel compact, un marché en devenir aux Etats-Unis. Les petites chargeuses y ont leur place à côté des minipelles et des motobasculeurs du groupe.

jcb

CA 2010 : 3,2 milliards de dollars.
Effectif : 7 000 personnes.
Matériels : terrassement, route, manutention.

JCB est le numéro un mondial du tractopelle, concurrent de la chargeuse urbaine. Mais le britannique a eu le flair d’élargir sa gamme à tout le matériel compact : chargeuses articulées, minichargeuses de type Skid Steer et minipelles. Ses chargeuses urbaines sont les rares à ne pas être « Made in Germany » : elles sont fabriquées à Cheadle, en Angleterre.

Wacker Neuson

CA 2010 : 1 milliard de dollars.
Effectif : 3 150 personnes.
Matériels : travaux urbains, compactage, chariots, bétons.

En 2005 Wacker rachetait Weidemann, constructeur de chargeuses articulées. L’autrichien Neuson rachetait Kramer Allrad. Quand les deux groupes ont fusionné, en 2007, ils ont partagé deux gammes d’origines et de conceptions différentes, aujourd’hui commercialisées sous le nom Wacker Neuson pour les entreprises de BTP et Weidemann pour les agriculteurs.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur