Une ligne à grande vitesse pour ouvrir à Coulidoor les marchés de volume
L'usine Coulidoor de Saint-Robert-d'Albon (26) accueille un ligne de production à grande vitesse. - © © Coulidoor

Une ligne à grande vitesse pour ouvrir à Coulidoor les marchés de volume

Falzon Paul |  le 22/06/2012  |  placardTransportsFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
placard
Transports
France entière
Valider

L’industriel (35 millions d'euros de CA en 2011) a récemment mis en service une unité de production permettant de sortir 1?000 vantaux par tranche de 7?heures. Le tout en conservant l’offre sur mesure.

Le fabricant de portes de placards et de solutions de rangement, qui réalise 80?% de son CA dans le négoce où il revendique la place de n°?2, a présenté son nouvel outil de production sur le site de Saint-Rambert-d’Albon (26)?: une ligne à grande vitesse permettant la production de 1?000 vantaux par séquence de 7?h. Conçue avec une société espagnole, Biele, l’outil gère tout le process de fabrication, de la découpe à la mise en palette, avec une intervention humaine minimale – trois salariés suffisent à alimenter la ligne. L’augmentation de capacité atteint 60?% par rapport au précédent outil industriel. «?Le procédé était pour l’instant réservé aux productions standards?: nous sommes les premiers en France à développer l’outil pour des vantaux sur mesure?», se félicite Pierre Visse, directeur général de la société familiale. L’investissement a été lourd?: plus de 2 millions d’euros, et deux ans de mise au point du process.

Pénétrer de nouveaux marchés

L’enjeu étant de «?pénétrer de nouveaux marchés, notamment ceux qui demandent des volumes importants?», souligne Pierre Visse. La recherche de nouveaux débouchés s’impose comme un axe stratégique pour Coulidoor. Après une très bonne année 2011, conclue sur un CA de 35 M€ (+?20?%), la société anticipe un exercice 2012 plus compliqué «?au vu de la conjoncture économique incertaine?». La prise de parts de marché en négoce reste possible, estime Pierre Visse?: «?Nous poursuivons nos efforts sur la qualité et les services, et développons le travail avec la prescription, notamment sur la promotion.?» Mais c’est dans d’autres canaux de distribution que la société cherche aujourd’hui à conforter ses marges, notamment dans les réseaux placardistes et cuisinistes pour lesquels vient d’être lancée la marque Ambiance Dressing. Parallèlement, Coulidoor poursuit l’adaptation de son outil industriel avec la fermeture annoncée de son site d’Artigues (33), destiné à devenir un pôle logistique distribuant les produits sortis de Saint-Rambert et de l’usine principale de Verson (14).

Commentaires

Une ligne à grande vitesse pour ouvrir à Coulidoor les marchés de volume

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur