En direct

Une insertion en toute discrétion

Eve Jouannais |  le 17/11/2017  |  ImmobilierLogementArchitectureRéalisationsTechnique

Habitat -

A Saint-Maur-des-Fossés, un immeuble de 13 logements PLS se glisse habilement entre deux constructions.

Commune du Val-de-Marne, Saint-Maur-des-Fossés (75 000 habitants) se love dans une boucle de la rivière, au sud-est de Paris, à l'extrémité du bois de Vincennes. Constituée principalement de maisons individuelles et de petits immeubles d'habitation, la ville est l'une des plus aisées d'Ile-de-France, largement sous-dotée en logements sociaux (autour de 7 % en 2016). Avec la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains (SRU), votée en 2000 et renforcée en 2013, elle est dans l'obligation de combler ce déficit et d'atteindre 25 % de logements de ce type.

Augmenter le parc social. « Notre patrimoine dans la commune remonte aux années 1970, rappelle Denis Piffeteau, chef de projet pour Immobilière 3F. Aujourd'hui, Saint-Maur doit augmenter son parc social. Pour mener à bien une opération portant sur 13 petits logements sociaux et un local d'activité, une procédure de référé préventif (1) a été mise en place. Elle a permis aux riverains de poser toutes les questions qu'ils souhaitaient et de se saisir du projet. » Le programme ne comprend que des logements d'une à trois pièces en prêt locatif social (PLS), la catégorie destinée aux ménages les plus aisés parmi ceux qui peuvent prétendre à un logement social. L'immeuble est situé sur le boulevard de Champigny, dans un quartier à forte densité de population, à proximité de la station de RER A qui relie la ville à Paris en 15 minutes.

A l'emplacement d'un ancien garage et atelier de mécanique, ce nouveau bâtiment de six étages occupe une parcelle étroite, constructible sur 12 m de profondeur seulement, conformément au plan local d'urbanisme, avec un coefficient d'occupation du sol de 1. « Cette contrainte a été un atout, explique l'architecte Alessandro Mosca. Elle a conduit à un plan carré permettant de concevoir des logements traversants et une répartition par niveau avec un deux-pièces et un trois-pièces ou deux deux-pièces et un studio. Une grande cour-parking occupe la profondeur de la parcelle. » Le local d'activité qui se déploie entre le rez-de-chaussée et le premier étage déborde à l'avant et à l'arrière, laissant un passage formant porche, où se trouve l'entrée, vers la cour.

Alignement et décalage. L'immeuble assure une transition spatiale entre les deux bâtiments contigus, par l'alignement de ses deux premiers niveaux sur l'un, et le retrait des étages par rapport à la façade de l'autre. Ce décalage est souligné par le parement de brique cendrée noire qui couvre le volume bas alors que le béton brut des étages est laissé apparent, simplement recouvert d'une lasure blanche mate. Sur le boulevard, les persiennes coulissantes en aluminium au format des hautes fenêtres introduisent un jeu d'occultation intrigant, entre fermeture complète de la façade et dévoilement des ouvertures. Depuis l'intérieur, ces volets laissent filtrer la lumière et la vue. Du côté de la façade ouest donnant sur la cour arrière, le rythme rigoureux des fenêtres apporte de la lumière aux pièces communes, séjour et cuisine. Légèrement en retrait, le dernier étage traité comme un attique est le seul à offrir un espace extérieur en balcon.

Maîtrise d'ouvrage : Immobilière 3F, DCIF Agence sud-ouest.

Maîtrise d'œuvre : Alessandro Mosca, architecte. BET : GEC (TCE), BCCB (économiste). Entreprise générale : Tempere Construction.

Surface : 794 m2 SP. Coût des travaux : 1,54 M€ HT.

PHOTO - 9964_627200_k2_k1_1511445.jpg
PHOTO - 9964_627200_k2_k1_1511445.jpg
PHOTO - 9964_627200_k3_k1_1511450.jpg
PHOTO - 9964_627200_k3_k1_1511450.jpg
PHOTO - 9964_627200_k4_k1_1511468.jpg
PHOTO - 9964_627200_k4_k1_1511468.jpg
PHOTO - 9964_627200_k5_k1_1511472.jpg
PHOTO - 9964_627200_k5_k1_1511472.jpg
PHOTO - 9964_627200_k6_k1_1511476.jpg
PHOTO - 9964_627200_k6_k1_1511476.jpg

Commentaires

Une insertion en toute discrétion

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX