En direct

Une grue géante installe 20 arbres de 9 tonnes en 2 jours
Peuplement d’une vingtaine de grands arbres presque centenaires. - © © MD

Une grue géante installe 20 arbres de 9 tonnes en 2 jours

MICHEL DESFONTAINES |  le 19/07/2010  |  Développement durableAménagementMatériel de chantierEnvironnementEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantiers
Développement durable
Aménagement
Matériel de chantier
Environnement
Europe
Santé
Architecture
Réglementation
Technique
Valider

Des moyens de levage exceptionnels ont été mis en œuvre pour la manutention de vingt grands chênes sur le site de la ZAC Quartier de Seine à Asnières, conçu et paysagé selon les critères de développement durable.

Flambant neufs, les immeubles surgissent au beau milieu d'une forêt que l'on dirait ancestrale. Grands chênes au port majestueux, platanes, arbustes taillés en cépée semblent ici depuis toujours. Pourtant, le square Marguerite-Yourcenar de la ZAC Quartier de Seine à Asnières, avec sa pelouse, ses noues, ses allées de pierres gris-vert, son mobilier et son aire de jeu, a été réalisé de toutes pièces, il y a seulement quelques mois par les équipes de l'entreprise Pinson sur une ancienne friche industrielle de 8,3 ha.

Un axe rectiligne.

Première tranche d'une opération de végétalisation de 7 000 m2, le jardin doit son aspect accompli et mature au parti pris du paysagiste Franck Neau qui a voulu un peuplement d'une vingtaine de grands arbres presque centenaires sur un total de 275 sujets. Le projet « comme un bois ouvert » s'organise autour d'un mail d'allées piétonnes à dallage minéral et de bassins à ciel ouvert formant un axe rectiligne jusqu'à la Seine toute proche. Une dizaine de grands arbres, 60 à 80 ans, 15 m de haut, 8 à 9 t, attendent, couchés sur leurs remorques à plateau surbaissé, de rejoindre les fosses de plantation. La motte de 3 m est emmaillotée de toile de jute et de grillage, le tronc est bandé et les branches de la couronne retenues entre elles par des dizaines de bandelettes noires pour voyager sans casse depuis les Pépinières Arbor, en Belgique, où Franck Neau les a sélectionnés.

Une ingénieuse machine hydraulique.

Au-delà de leur taille et de leur âge, les sujets ont été choisis parce que « cultivés » sur des parcelles sujettes aux inondations, donc accoutumés aux environnements humides. Un impératif pour le paysagiste, le sol du quartier, aménagé par Eiffage Aménagement, étant une ingénieuse machine hydraulique paysagère mise au point par le BET Composante Urbaine. « La ZAC et ses 8 000 logements sont divisés en bassins versants, précise Anaëlle Libermann chargée du projet, chacun d'eux récoltant, stockant et filtrant les eaux pluviales de sa zone ». Un réseau de fosses de 40 à 50 m3 remplies d'un mélange terre-sable et recouvertes d'un géotextile constitue un système de retenue à la source d'une capacité de 1 300 m3 qui s'ajoute aux 150 m3 de citerne tampon. La phytoremédiation est appliquée uniquement aux eaux de voirie, tous les flux étant régulés vers un émissaire central, sous le mail, qui rejette à la Seine une eau dépolluée selon un débit de fuite déterminé tandis que dans les bassins à ciel ouvert, sur le mail, le niveau peut varier jusqu'à affleurer les cheminements.

Une orientation précise.

« L'emplacement de la grue mobile (250 t) a été déterminé de façon à atteindre les fosses de plantation les plus éloignées, souligne Claude Baudoin, qui supervise l'opération pour l'entreprise de paysage Pinson. Le grutier dispose de peu de place pour manœuvrer car la rue est bordée de bâtiments R + 6 à R + 8 ». Sa flèche de 72 m peut poser une charge de 9 t à 40 m. L'entreprise a mobilisé une dizaine de personnes pour cette manutention exceptionnelle de 2 jours, une seconde grue de 100 t libérant les 5 semi-remorques pour une seconde rotation. En fond de fosse, au-dessus du drain, un épandage d'engrais organique à base de corne a été installé. Les piquets d'ancrage de 2 m vont sangler la motte et régler son assise, l'orientation de chaque sujet sur le site devant être parfaitement respectée. Pour cela, un repère rouge et jaune est posé sur le bandage du tronc, aucun détail n'ayant été laissé au hasard pour donner toutes ses chances au « bois ouvert » d'Asnières.

Fiche technique

Superficie de la ZAC : 8,3 ha
Aménagement paysager : 7 000 m2
Superficie du mail : 4 600 m2
Grands sujets : 20 (chênes et platanes de 60 à 80 ans)
Arbres : 275 dont 60 saules
Plantes : vivaces (Polygonum bistorta, Lythrum salicaria, Carex pendula...) ; annuelles (Ricinus communis...)

Maître d'ouvrage : ville d'Asnières
Aménageur : Eiffage Aménagement
Paysagiste : Franck Neau
BET hydraulique : Composante Urbaine
Entreprise paysagère : Pinson
Fournitures : Caahmro
Levageur : Montagrues

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur