En direct

« Une gouvernance globale pour le Rhin »

Propos recueillis par Laurent Miguet |  le 15/11/2013  |  Collectivités localesFrance entière

Alsace -

La direction territoriale de Voies navigables de France (VNF) présente son programme de travaux sur le réseau fluvial de l’Est, et assure de son implication pour les développements touristique, économique et durable.

Comment s’appliquera le schéma d’orientation portuaire porté depuis 2011 par le préfet de région ?

VNF a gagné la confiance de la région, des deux départements, des trois grandes agglomérations et des quatre concessionnaires : tous reconnaissent le besoin d’élargir les hinterlands portuaires et la nécessité d’une gouvernance globale. L’idée de créer des sociétés portuaires progresse dans un calendrier dicté par l’échéance de la concession d’Ottmarsheim, en mai 2016. La mission des ministères de l’Ecologie et de l’Economie a logiquement commencé ses travaux sur ce sujet en Alsace, à la mi-octobre.

Quels projets étudiez-vous pour les années à venir ?

Pour 10 à 15 millions d’euros, la modernisation des écluses de Gambsheim prolongera les travaux engagés par EDF sur ses propres ouvrages. Pour un coût minime, le contrat de Plan peut stimuler l’utilisation des deux liaisons est-ouest à petit gabarit : le canal de la Marne au Rhin et la branche sud du canal du Rhône au Rhin. Pour la navigation de plaisance, la restauration de 24 km du canal du Rhône au Rhin - au sud de Rhinau - impliquerait un investissement de 20 millions d’euros, selon l’étude livrée à la région par Artelia, avec le concours financier de VNF. Ce projet s’inscrit dans une vision interrégionale du développement touristique, tout comme la réparation du plan incliné de Saint-Louis Artzwiller, programmée pour l’été 2014.

Comment contribuez-vous au développement durable ?

La direction territoriale travaille à l’extension du périmètre de sa certification environnementale ISO 14 001 obtenue, il y a six ans, sur le canal de la Marne au Rhin grâce aux efforts engagés pour limiter les fuites d’eau. En plaine, les continuités écologiques se heurtent à la sécurité de la navigation qui exige des remblais et des digues. Autant que possible, nous essayons de privilégier la voie d’eau pour l’acheminement des matériaux, y compris sur des distances courtes.

PHOTO - 759576.BR.jpg
PHOTO - 759576.BR.jpg

Commentaires

« Une gouvernance globale pour le Rhin »

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur