En direct

Une friche devient un centre de prestige

jean-jacques talpin |  le 03/05/2013  |  Collectivités localesLoireLoiretFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Loire
Loiret
France entière
Valider
Orléans -

Depuis des décennies, le site de la Motte Sanguin à l’est du centre-ville et en bord de Loire était l’une des principales friches urbaines d’Orléans avec un parc abandonné, un château XVIII e très délabré et une école d’artillerie XIX e sans occupant. La Ville qui avait racheté ce site de 13 000 m 2 en 1976 cherchait vainement un usage ou un acquéreur. Elle l’a trouvé avec le promoteur Guillaume de Rochefort, gérant de Xaintrailles. « L’opération a été longue et lourde à porter car nous ne voulions pas brader ce patrimoine tout en voulant développer une opération de prestige », explique le maire Serge Grouard. La Ville a réalisé une « bonne opération financière » en vendant le site 2,4 millions tout en y investissant 800 000 euros. Le programme a été découpé en plusieurs opérations. La Ville y reste présente avec un jardin de 5 000 m 2 qui sera ouvert au public. Le château XVIII e classé monument historique a été vendu par Xaintrailles à l’entrepreneur orléanais en bâtiment Christophe Villemain, qui rayonne sur l’Ouest de la France (750 salariés, 52 millions de chiffre d’affaires en 2012).

Logements au château

« Pour nous, c’était l’occasion de réaliser une opération patrimoniale mais aussi de donner du travail à nos équipes avec 65 000 heures de travail, soit 40 compagnons durant un an pour réhabiliter le château », explique Christophe Villemain. Il est nécessaire de remplacer beaucoup de pierres calcaires de tuffeau, trop tendre et donc très dégradé. Christophe Villemain s’est appuyé sur l’architecte du patrimoine Thierry Guittot d’Aubigny-sur-Nère (Cher) qui a conçu un aménagement du château créant sept logements de standing, loués par l’association universitaire « Le Studium » pour y loger des chercheurs étrangers.
Pour la Ville, cette opération ouvre la réinstallation en centre-ville d’une partie de l’université. Xaintrailles a gardé en direct, avec la maîtrise d’œuvre de Gilbert Autret, le réaménagement de l’école d’artillerie (avec 1 500 m 2 de bureaux dont 1 000 m 2 pour l’établissement public Loire) et la création de 111 logements en deux bâtiments. Premières livraisons fin 2013 et achèvement de toute l’opération au printemps 2014.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur