En direct

Une entrée de ville plus apaisée à Chorges

le 13/07/2018  |  Hautes-Alpes

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Hautes-Alpes
Valider
Hautes-Alpes -

Ils étaient nombreux, le 6 juillet, à inaugurer les nouveaux espaces publics de l'entrée de ville ouest de Chorges (Hautes-Alpes). Modeste par son coût, qui s'élève à 596 000 euros HT, l'opération n'en est pas moins essentielle. Elle vise à apaiser une commune traversée en son cœur, d'est en ouest, par la route nationale 94. L'agglomération occupe en effet une position centrale entre Gap et Embrun, mais elle est située sur un itinéraire fréquenté par plus de 15 000 véhicules par jour.

Conçus par l'agence Paysages (Avignon) avec le bureau d'études VRD Planisphère (Vaison-la-Romaine), les aménagements (10 515 m2 ) ont été pensés pour faire des espaces publics des lieux de vie et donner un caractère urbain à cet axe routier. « Par exemple, nous avons apporté un soin particulier a à la cohérence des espaces publics. Modifier la perception visuelle de l'entrée de ville de Chorges, jusque-là très dégradée, était notre objectif », rappelle le paysagiste Fabrice Pellegrino, chargé du projet. Les plantations d'essences locales, l'aménagement du parvis de la gare en une vaste zone d'accueil et d'attente, des cheminements pour les déplacements doux et des quais de bus équipés d'abribus fabriqués sur mesure sont les exemples de mesures adoptées.

Requalification globale. Celles-ci font suite à la construction d'un carrefour portée par la direction interdépartementale des routes Méditerranée (Dirmed) pour améliorer la fluidité et la sécurité du trafic au droit de la ville. Inscrit dans le programme de modernisation des itinéraires routiers en juillet 2009, il a été inauguré deux ans plus tôt, mobilisant un investissement de 1,2 M€.

« Lors de la décision de construire le carrefour, nous avions souhaité un projet de requalification globale et complète. Nous voulions métamorphoser un banal axe routier en un boulevard urbain », rappelle le maire, Christian Durand. A ce titre, l'aménagement est également financé par l'Etat, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et le conseil départemental des Hautes-Alpes. Par ailleurs, au titre du Plan d'accompagnement de projet décidé par l'Etat pour soutenir les initiatives des communes concernées par la création de nouvelles lignes électriques à haute tension dans le cadre du chantier de la Haute-Durance, Chorges a bénéficié d'une aide à hauteur de 34 % de la part de RTE.

PHOTO - 13988_850142_k2_k1_1997890.jpg
PHOTO - 13988_850142_k2_k1_1997890.jpg - © CM / VILLE DE CHORGES

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Date de parution : 01/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur