En direct

Une école maternelle ancrée en Côte d’Azur

MILENA CHESSA |  le 07/09/2012  |  ArchitectureBâtimentAlpes-MaritimesEducationProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Bâtiment
Alpes-Maritimes
Education
Produits et matériels
Béton
ERP
Valider
Equipement public -

Villefranche-sur-Mer vient de se doter d’une école maternelle qui, par son plan judicieux, déjoue les pièges d’un relief escarpé. L’agence d’architecture Cab y exprime son penchant pour le béton.

A quelques encablures de la rade de Villefranche-sur-Mer (Alpes-Maritimes), un vaisseau de béton long de 75 mètres s’intercale entre des immeubles résidentiels, la proue dirigée vers le sud-ouest. A bord, diverses activités : sur le pont supérieur, un amphithéâtre en plein air et un terrain multisport ; aux deux niveaux intermédiaires, une médiathèque et une école maternelle de six classes ; sur le pont inférieur, un parking pour le personnel. « Dans la région, le foncier est une denrée rare pour les équipements publics, d’où cet empilement de plusieurs programmes au sein d’un même bâtiment », explique le trio d’architectes Jean-Patrice Calori, Bita Azimi et Marc Botineau de l’agence niçoise Cab. Mais ancrer un tel navire dans un terrain enclavé et pentu n’était pas une manœuvre facile. Le plan d’occupation des sols a dû être modifié afin de pouvoir construire jusqu’aux limites de cette parcelle triangulaire autrefois occupée par des serres municipales.

Déclivité du terrain

Ouvert au flot des usagers en février dernier, l’équipement ne possède pas d’entrée sur la rue. L’accès principal se situe au dos d’un entrepôt. Là, un escalier relie la façade côté mer à la façade côté terre. Sur cet axe transversal, le dénivelé représente environ un étage. Dans l’axe longitudinal, entre la poupe et la proue de l’édifice, la déclivité du terrain atteint un étage et demi. La topographie a dicté la répartition du programme : les espaces communs dans la partie effilée du volume, les salles de classe et la médiathèque dans la partie droite. Concernant la structure, l’agence Cab apporte une réponse innovante à la question des descentes de charges au niveau de la proue. Elle a opté pour un plancher alvéolaire coulé en place, appelé dalle Cobiax, qui permet de franchir de grandes portées (ici, 17 mètres) avec un minimum de points porteurs. « La salle de restauration de l’école maternelle et le préau voient ainsi leurs espaces libérés par la disposition de larges poteaux circulaires isolés aux extrémités », décrivent les architectes. Ces mâts soutiennent la coque d’un navire bien ancré dans sa colline.

PHOTO - 663622.BR.jpg
PHOTO - 663622.BR.jpg - ©
PHOTO - 663948.BR.jpg
PHOTO - 663948.BR.jpg - © cab
PHOTO - 663616.BR.jpg
PHOTO - 663616.BR.jpg - ©
PHOTO - 663617.BR.jpg
PHOTO - 663617.BR.jpg - ©
Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Villefranche-sur-Mer. Maîtrise d’ouvrage déléguée : Sivom de Villefranche-sur-Mer. Maîtrise d’œuvre : Calori Azimi Botineau (Cab), architectes ; Giancarlo Ranalli, chef de projet. BET : Coplan, TCE ; CEC, cuisine. Principales entreprises : Léon Grosse Nice Côte d’Azur (gros œuvre), Chiri (menuiseries extérieures, serrurerie, métallerie). Surface : 2 300 m 2 Shon totale. Coût des travaux : 6 millions d’euros HT.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur