En direct

Une crèche de pleins et de vides

Raphaëlle Saint-Pierre |  le 27/02/2015  |  ArchitectureBâtimentParisEducationERP

Equipement -

Derrière la mairie du XIVe arrondissement de Paris, la lumineuse crèche de l’agence Cantin Planchez Architectures trouve l’équilibre entre les volumes bâtis et les dégagements visuels.

Avec sa façade d’Alucobond et d’acier laqué perforé, la crèche de la rue Liancourt, à Paris (XIVe), se démarque des immeubles de logements environnants, mais au lieu de bloquer le regard, elle le laisse naviguer vers l’arrière. « Ça a été un projet compliqué à mettre au point », admet l’architecte parisienne Sandra Planchez. Première contrainte, l’exiguïté de la parcelle, qui l’a conduite à devoir travailler sur sa profondeur et sur la multiplicité des ouvertures et des vues. « Il a fallu trouver des espaces extérieurs au sein même du bâtiment », explique-t-elle. Pour faciliter l’organisation interne entre les enfants et le personnel qui en prend soin, la crèche s’étale principalement sur deux niveaux, complétés par des étages partiels au deuxième et troisième. Tout en haut, comme en lévitation, le logement de fonction de la directrice est fermé côté rue, mais largement ouvert à l’ouest. Les architectes ont adapté finement les différents volumes aux gabarits des bâtiments à l’entour et établi une liaison entre les patios de la crèche et les jardins des parcelles voisines, pour profiter des dégagements visuels et apporter de véritables respirations. Sur le toit du premier étage, deux terrasses prolongent les espaces de jeux et d’éveil des enfants, tout en les protégeant de la ville.

Rue intérieure

Les soixante-six enfants sont répartis en petite, moyenne et grande section. Les fonctions s’organisent le long d’une rue intérieure éclairée par deux patios. Ces espaces vides apportent une transparence, une profondeur et favorisent une communication visuelle. « D’une section à l’autre, les adultes peuvent voir ce qui se passe un peu plus loin. » Au rez-de-chaussée, la cuisine et le bureau de la directrice sont protégés des regards des passants par une tôle animée de motifs découpés au laser. Puis, le même dispositif est répété aux deux étages : à gauche, les lieux de vie des enfants (salle de repos, espace d’éveil, postes de change) ; à droite les circulations verticales, le local à poussettes, la consultation du médecin, la salle du personnel. Les bébés sont gardés à l’arrière du bâtiment, tandis que les pièces dédiées aux plus grands ont vue sur la rue par des baies vitrées. « La manière dont on conçoit la sécurité des enfants change tout le temps, même en cours d’études », raconte Sandra Planchez. Il faut tendre vers le « zéro risque » alors que chaque détail est potentiellement dangereux, telles les épines du mur-rideau des patios qui ont dû être protégées par du caoutchouc. Sandra Planchez a choisi de privilégier au maximum le blanc, une neutralité qui permet d’intégrer les couleurs des peintures des enfants, qui décorent déjà la crèche. Un sentiment de sérénité et de calme règne, notamment grâce au caoutchouc posé au sol et aux plafonds absorbants. Partout les architectes dissimulent l’artillerie technique nécessaire à l’objectif HQE, comme la ventilation double flux, le contrôle de l’air et de la lumière. Avec ses panneaux photovoltaïques et ses capteurs solaires thermiques sur les toits, ce bâtiment très peu gourmand dépasse les attentes du Plan climat de la Ville de Paris (performance énergétique visée : 36 kWhep/m2.an).

PHOTO - 834156.BR.jpg
PHOTO - 834156.BR.jpg
PHOTO - 834159.BR.jpg
PHOTO - 834159.BR.jpg
PHOTO - 834157.BR.jpg
PHOTO - 834157.BR.jpg
PHOTO - 834160.BR.jpg
PHOTO - 834160.BR.jpg
PHOTO - 834158.BR.jpg
PHOTO - 834158.BR.jpg
Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Paris/DPA. Maîtrise d’œuvre : Cantin Planchez Architecture avec, en phase chantier, Splaar (Sandra Planchez et Miguel Clément), architectes. BET : CETBA (TCE), Franck Boutté consultants (HQE). Entreprise générale : SBM. Surface : 1 043 m2 Shon. Montant des travaux : 3,245 M€ HT.

Commentaires

Une crèche de pleins et de vides

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX